Le dialogue interreligieux pour contribuer à la paix

16.05.2018 par I.MEDIA

Des membres du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux et une délégation de la famille des religions dharmiques ont signé une déclaration commune encourageant au dialogue et à la collaboration entre les responsables religieux le 16 mai 2018, a informé le Bureau de presse du Saint-Siège.

Dans cette déclaration commune en sept points publié au lendemain d’une conférence organisée à Rome, les signataires indiquent que les différentes traditions religieuses sont des trésors spirituels. Face aux défis du monde actuel, le dialogue interreligieux permet de construire des ponts. Il faut donc unir les efforts des responsables religieux afin de favoriser la paix.

Cette conférence intitulée ‘Dharma et logos, dialogue et collaboration dans une époque complexe’ était organisée pour la première fois en Italie, selon le communiqué. Elle a notamment été préparée par les membres du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux et les responsables dharmiques – hindous, bouddhistes, jaïns et sikhs.

Recevant au Vatican des représentants bouddhistes thaïlandais et dharmiques avant l′audience générale du 16 mai, le pape François s’est réjoui de l’implication des religions dharmiques au service de la dignité humaine. Selon lui, le dialogue et la collaboration sont des paroles clefs à une époque de tensions. (cath.ch/imedia/pad/mp)


Pour Henri Tincq, «à l’époque de Vatican II, on demandait aux fidèles de sortir de l’Eglise pour aller dans le monde. Maintenant on demande aux jeunes catholiques de rentrer dans leur Eglise pour retrouver des certitudes». | © Bernard Litzler

Henri Tincq dénonce la 'grande peur' des catholiques en France

Les Colombiens sont pleins d'espoir après 52 ans de conflit (Photo:Camilo Rueda Lopez/Flickr/CC BY-ND 2.0)

Colombie: l’archevêque de Cali dénonce le président américain

Actualités ›