Suisse

Le diocèse de Bâle salue Mgr Theurillat, «visage amical de Dieu»

Le départ à la retraite de Mgr Denis Theurillat, évêque auxiliaire et émérite de Bâle, a été salué lors des vêpres solennelles célébrées dans la cathédrale Saint-Ours et Saint-Victor de Soleure, le 15 août 2021. La fête initialement prévue fin juin, n’a pas pu avoir lieu à cause des restrictions sanitaires en vigueur.

Vera Rüttimann/traduction et adaptation Bernard Hallet

«Chaque chose a son heure. Pour tout événement sous le ciel, il y a un temps déterminé (Qohelet 3, 1)», a récemment écrit Mgr Denis Theurillat, évêque auxiliaire de Bâle, dans une lettre d’adieu.

«Le symbole des vêpres correspond tout à fait à cette situation: la journée touche lentement à sa fin. Au moment où la fin de vie approche. Mais il fait encore jour, ce n’est pas encore accompli», a-t-il ajouté.

Mghr Denis Theurillat célèbre les vêpres à l’occasion de ses adieux au diocèse de Bâle | © Vera Rüttimann

Le jour des adieux est arrivé. Mgr Félix Gmür et plus de 170 personnes ont célébré dans la ferveur les vêpres solennelles avec l’évêque jurassien dans la cathédrale Saint-Ours et Saint-Victor de Soleure. Ce que Mgr Denis Theurillat avait souhaité.

«Oser l’Évangile»

Lors de ces vêpres, l’évêque auxiliaire de Bâle est revenu sur sa vie d’évêque auxiliaire. Il a notamment vécu de nombreuses confirmations dans le diocèse. Et souvent la question venait des jeunes: Qu’est-ce qu’un bon chrétien? «J’ai souvent reçu de belles réponses», se souvient Mgr Theurillat.

Les jeunes en général lui tenaient à cœur, comme l’ont senti les invités dans la cathédrale. Le Jurassien a participé à quatre éditions des Journée mondiale de la jeunesse avec de jeunes suisses: à Toronto (2002), à Cologne (2005), à Sydney (2008) et à Rio de Janeiro (2012).

Dans son discours, Mgr Gmür a salué «le visage amical de Dieu pour ce diocèse» | © Vera Rüttimann

Denis Theurillat a rappelé à l’assemblée sa devise d’évêque: «Oser l’Evangile». Cette devise a façonné sa vie d’évêque auxiliaire. «Le message de Jésus était passionnant, mais parfois aussi très exigeant», a-t-il déclaré.

Il a exercé durant 21 ans la fonction d’évêque auxiliaire dans le diocèse de Bâle, ce qui lui a plu. Mgr Theurillat a évoqué une coopération intense avec les agents pastoraux et ses confrères évêques. A propos de la rencontre avec les fidèles, «J’ai toujours essayé d’approcher les gens, que ce soit dans cette cathédrale, que j’aime bien, et bien sûr dans tout le diocèse», indique-t-il. Il a déclaré qu’il avait toujours voulu «apporter de l’espoir partout où il se trouvait».

«Porteur de la sympathie de Dieu»

Mgr Felix Gmür s’est adressé à l’évêque émérite à la fin de la célébration. Durant le discours de son confrère, Mgr Theurillat, écoutant attentivement, a été ému a plusieurs reprises. Ce n’est pas une coïncidence s’il célébrait aujourd’hui ses adieux lors d’une fête mariale, a précisé l’évêque de Bâle. «Je sais que vous avez une saine dévotion pour la Mère de Dieu».

«Vous avez osé dire oui il y a 21 ans. Je suis heureux que vous ayez pris ce risque», lui a dit Mgr Félix Gmür. «Vous avez été le visage amical de Dieu pour ce diocèse pendant plus de 20 ans», a poursuivi l’évêque de Bâle, qualifiant Mgr Theurillat de «porteur de la sympathie de Dieu» et de «héraut de l’Église sympathique». Il l’avait vécu comme un homme d’église qui «s’impliquait avec les gens et osait vivre avec eux».

Les fidèles saluent Mgr Theurillat à la fin de la célébration | © Vera Rüttimann

Les fidèles ont ensuite entouré Mgr Theurillat au cours d’un apéro riche dans le jardin baroque du Palais Besenval, non loin de la cathédrale. Les festivités se sont poursuivies par des conversations animées sous les arbres jusque tard dans la soirée. (cath.ch/kath.ch/vr/bh)

Mgr Theurillat a fait ses adieux lors de la célébration des vêpres, le 15 août | © Vera Rüttimann
18 août 2021 | 11:36
par Rédaction
Partagez!