Suisse

Le directeur de la SSR justifie les coupes dans les émissions religieuses

Le directeur général de la Société suisse de radiodiffusion et télévision (SSR-SRG), Roger de Weck, juge nécessaires, bien que douloureuses, les coupes annoncées par la RTS dans les magazines religieux en Suisse romande.

Intervenant lors d’un débat en allemand organisé à l’Université de Fribourg le 25 novembre 2015, sur le rôle de la foi dans la culture et la société, Roger de Weck a indiqué que ce n’est qu’à contre-cœur que la SSR avait décidé de réduire les magazines religieux. Mais les économies demandées de 40 millions exigent de devoir aussi couper dans les programmes, a-t-il relevé.

Le directeur de la SSR a néanmoins fermement défendu la place de la religion dans le service public. Pour lui, dans un petit marché comme la Suisse, divisé en quatre régions linguistiques un journalisme de qualité sur le fait religieux ne peut pas être assuré s’il est relégué au niveau des éditeurs privés. (cath.ch-apic/kath.ch/gs/mp)

La RTS est en train de prendre des mesures d'économie
27 novembre 2015 | 14:41
par Maurice Page
Partagez!