Vatican

Le pape appelle à une communication porteuse d’espérance

«Les professionnels chrétiens de l’information doivent être les semeurs [d’] espoir en un lendemain meilleur», a déclaré le pape dans un discours donné aux membres d’une rédaction belge reçus en audience au Vatican le 18 septembre 2020. Il a souligné combien la communication est une mission importante pour l’Église afin de favoriser une culture de la rencontre.

La rédaction de l’hebdomadaire catholique belge de langue flamande Tertio, est venue rencontrer le pape François à l’occasion des 20 ans du journal. Après une brève présentation du Père Dirke Smet, ancien aumônier du pape Benoît XVI, et du rédacteur en chef Emmanuel Van Lierde, le pape a souligné l’importance des moyens de communication sociale en cette période de crise.

«Les professionnels de la communication ont une mission importante pour l’Eglise, a affirmé l’évêque de Rome, ils sont les semeurs de cet espoir en un lendemain meilleur». Cette mission de porteur d’espérance et de confiance en l’avenir, a-t-il expliqué, demande de faire entendre la voix de l’Eglise et celle d’intellectuels chrétiens dans un paysage médiatique de plus en plus sécularisé.

Le Souverain pontife a mis en garde contre le «bavardage» et a rappelé que par sa haute conscience professionnelle, le journaliste chrétien est invité à porter un témoignage nouveau dans le monde de la communication sans voiler la vérité, ni manipuler l’information. Il a incité à agir pour que les «personnes ne demeurent pas enfermées dans leur solitude et puissent recevoir une parole de réconfort». (cath.ch/imedia/cd/bh)

Le pape a exhorté les journalistes chrétiens à être des porteurs d'espérance | © Mazur/episkopat.pl
18 septembre 2020 | 13:45
par I.MEDIA
Partagez!