Vatican

Le pape aux charismatiques: mettre fin à la pandémie de la pauvreté

Dans un message vidéo à l’occasion de la veillée de Pentecôte organisée par Charis, le service de Renouveau charismatique du Saint-Siège, le 30 mai, le pape François invite à la mobilisation pour construire une société plus juste, en ce temps de sortie de pandémie de coronavirus.

A l’occasion de cette Pentecôte, les chrétiens doivent ouvrir leur cœur à l’Esprit saint pour qu’ils les aident à «ressortir meilleurs» de cette période, a demandé le pontife dans son message à Charis, (Catholic Charismatic Renewal International Service), le service créé en 2018 par le Dicastère romain pour les Laïcs, la Famille et la Vie afin de favoriser l’unité et la communication entre les différentes réalités du monde charismatique catholique. Les membres de ce mouvement organisaient en effet une veillée en ligne à l’occasion de la Vigile de la Pentecôte.

Pour une société «plus juste, plus équitable, plus chrétienne»

Cette tragédie, souligne François, doit nous amener à construire tous ensemble «une société plus juste, plus équitable, plus chrétienne, non pas nominalement mais dans les faits, une réalité qui puisse nous amener à une conduite chrétienne».

Le Saint-Esprit promis par le Christ vient «renouveler, convertir, guérir chacun de nous », déclare l’évêque de Rome. Il vient assainir chacune des blessures des fidèles, y compris celles qu’ils se font les uns aux autres. La venue de l’Esprit est vouée à transformer les chrétiens en «disciples missionnaires», en témoins pleins de courage et de «parésie apostolique», explique le pape dans cette allocution.

«Nous ne sommes qu’une humanité»

Des grandes épreuves du monde, «on en sort meilleur ou on en sort pire», poursuit-il. C’est la raison pour laquelle aujourd’hui, «nous nous ouvrons au Saint Esprit pour que ce soit Lui qui change nos cœurs et nous aide à ressortir meilleurs». Il s’agit d’implorer sa force pour quitter ce moment de douleur, de tristesse, et d’épreuve qu’est la pandémie, a-t-il souhaité.

Les hommes ont besoin de l’Esprit pour ouvrir leur intelligence et leur cœur afin d’intérioriser la leçon de la pandémie: «nous ne sommes qu’une humanité». Si l’homme s’en rendait déjà compte, cette pandémie lui a montré d’une manière beaucoup plus dramatique qu’il ne pouvait pas se sauver seul.

«Ce monde blessé a besoin du témoignage des chrétiens»

Au sortir de ce période, les hommes ne pourront donc pas continuer à vivre comme ils l’ont toujours fait, a pointé le pontife argentin. En effet, toute cette souffrance n’aura servi à rien si les hommes ne construisent pas une société plus juste et plus équitable. Ce temps aura été vain si «nous ne travaillons pas à mettre fin à la pandémie de pauvreté dans le monde».

Aujourd’hui, ce monde blessé a besoin du témoignage des chrétiens pour communiquer le Christ. Or celui-ci n’est possible qu’avec la force du Saint Esprit. C’est pourquoi «plus que jamais, nous avons besoin que le Père nous envoie l’Esprit saint».

Le document de Malines

Evoquant le troisième document de Malines signé dans les années 70 par Dom Helder Camara et le cardinal Suenens, qui avait défini le Renouveau charismatique comme un «courant de grâce», le pape argentin rappelle que le service des plus pauvres est au cœur des intuitions du mouvement charismatique.

François évoque aussi les paroles du pape Jean XXIII lors de la convocation du Concile Vatican II, qui avait appelé à une «nouvelle Pentecôte», posant ainsi un jalon significatif pour l’émergence ultérieure du Renouveau charismatique.

Service de Renouveau charismatique du Saint-Siège, le mouvement Charis a été lancé par le pape François le 8 juin 2019. Ce service a pour but de susciter la communion entre toutes les réalités charismatiques vécues dans l’Église: groupes de prière, communautés, écoles d’évangélisation ou encore réseaux de communication. En juin 2019, 550 responsables du monde entier s’étaient retrouvés au Vatican pour son lancement. (cath.ch/vaticannews/imedia/cg/be)

Prédication du Père Raniero Cantalamessa, lors de la rencontre du Renouveau Charismatique Catholique, le 8 juin 2019 à Rome | © charis.international
31 mai 2020 | 09:10
par I.MEDIA
Charis (4), Charismatiques (5), Coronavirus (426), pandémie (20), pape françois (1893), Pauvreté (138), Pentecôte (32)
Partagez!