Vatican

Le pape déplore la schizophrénie de certains pasteurs hypocrites

Jésus enseignait avec «autorité» parce qu’il se montrait «cohérent» entre ce qu’il proclamait et les actes qu’il posait, a estimé le pape François lors de la messe matinale à la Maison Sainte-Marthe le 14 janvier 2020, a rapporté le portail officiel Vatican News en italien. Ainsi se reflète l’autorité de quelqu’un selon le Souverain pontife: par la cohérence de ses actes et le «témoignage» de sa vie.

A l’inverse, les scribes que côtoyait le Seigneur, pourtant «spécialistes» de l’enseignement de la Loi, sont un parfait contre-témoignage de cette attitude, a noté le chef de l’Eglise catholique. Avec leur façon de vivre, ces derniers étaient tombés dans une certaine «schizophrénie pastorale»: affirmant une chose mais agissant de manière complètement différente. Pour le Christ, leur état d’esprit faisait d’eux des «hypocrites».

«L’hypocrisie est la façon d’agir de ceux qui ont la responsabilité du peuple – en l’occurrence la responsabilité pastorale – mais qui ne sont pas cohérents», a encore dénoncé le successeur de Pierre. Il existe tant de «pasteurs hypocrites» et «schizophrènes.» En bout de course, a signalé le pontife argentin, ils n’ont finalement «aucune autorité» malgré la «grâce de l’onction» qu’ils ont reçue. (cath.ch/imedia/pad/gr)

le pape François célèbre la messe à la maison Ste-Marthe | © Radio Vatican
14 janvier 2020 | 14:01
par I.MEDIA
Partagez!