International

Le pape devrait se rendre à Tokyo et Nagasaki

Le pape François devrait se rendre au Japon en novembre 2019. Il visitera Tokyo et Nagasaki, ville dans laquelle les chrétiens «ont gardé vivante la flamme de la foi», a affirmé Mgr Joseph Mitsuaki Takami, archevêque de Nagasaki.

Le 23 janvier, dans l’avion le menant aux Journées Mondiales de la Jeunesse, le pape François avait annoncé de manière informelle aux journalistes son désir de se rendre au Japon en novembre. «Le voyage apostolique du pape au Japon est en phase d’étude», avait tempéré quelques heures plus tard Alessandro Gisotti, directeur ad interim du bureau de presse du Saint-Siège.

«On sait que le pape ira à Tokyo et Nagasaki», a affirmé Mgr Takami à ACIStampa au sujet du programme de ce voyage. A Nagasaki, le pape argentin devrait mettre ses pas dans ceux des chrétiens «qui ont gardé vivante la flamme de la foi» et sont demeurés fidèles même lors des persécutions du gouvernement.

Depuis une loi promulguée en 1614, le christianisme a en effet été interdit au Japon jusqu’en 1854. Durant toute cette période, les chrétiens ont abandonné leur foi «sauf à Nagasaki», a expliqué le prélat. Dans cette ville, le pontife découvrira ainsi «une histoire du christianisme ininterrompue depuis quatre cents ans».

Un message fort sur le nucléaire

Le chef de l’Eglise aurait également confié à Mgr Takami, lors d’une audience privée en 2013, que cette visite à Nagasaki serait l’occasion de «faire passer un message fort sur l’immoralité des armes nucléaires». Survenue le 9 août 1945, l’explosion de la bombe nucléaire est restée dans la mémoire de la ville, a confié le prélat expliquant avoir perdu lui-même des membres de sa famille dans ce bombardement. Celui-ci a fait entre 60 et 80’000 victimes.

Aujourd’hui au Japon, le nombre de catholiques est cependant «presque au point mort (…) car le matérialisme entrave le développement de la foi», a observé l’archevêque. Mgr Takami espère donc que la visite du pape provoquera un réveil et que le christianisme se libérera des préjugés négatifs dont est encore victime cette religion. Si les catholiques sont appréciés par la société japonaise, ils sont encore rarement présents dans le débat public, a-t-il regretté. (cath.ch/imedia/cg/bh)

Le pape profitera de son passage à Nagasaki pour faire passer un message fort sur le nucléaire. | © Flickr/Mt. Inasa/CC BY-NC-ND 2.0
12 mars 2019 | 14:22
par Bernard Hallet
Japon (80), Nagasaki (10), Tokyo (5), voyage du pape (275)
Partagez!