Béatification du Père Pino Puglisi, assassiné par la mafia sicilienne   |©  Archidiocèse de Palerme
Vatican
Béatification du Père Pino Puglisi, assassiné par la mafia sicilienne |© Archidiocèse de Palerme

Le pape en Sicile pour honorer Don Puglisi assassiné par la mafia en 1993

13.09.2018 par Maurice Page

Le pape François sera en Sicile le 15 septembre 2018 pour honorer la mémoire du Père Giuseppe Puglisi (1937-1993). Ce prêtre exemplaire, selon les propres mots du pontife, a été assassiné par la mafia, 25 ans jour pour jour avant cette visite papale.

Palerme, 15 septembre 1993. Le Père Puglisi vient de souffler sa 56e bougie. Alors qu’il est sur le seuil de sa porte, dans le quartier de Brancaccio, à l′est de sa vie natale, une détonation éclate: une balle vient se loger dans sa nuque.

La Sicile perd alors l′un de ses plus chers fils qui meurt en ayant tout juste le temps de lancer à son assassin: “je m’y attendais”. Son assassinat a lieu seize mois seulement après ceux des juges Falcone et Borsellino auxquels le prêtre avait rendu un hommage public lors d’une cérémonie organisée en plein quartier mafieux.

Le prêtre est bien connu en Italie, mieux encore sous ses surnoms ′Don Pino′ ou ′3P′, pour Père Pino Puglisi. Pour le pape François, il a été un prêtre exemplaire, fortement consacré à la pastorale des jeunes.

Sept ans après être entré au séminaire diocésain de Palerme, il est ordonné en 1960. Vicaire dans un premier temps, mais aussi enseignant en parallèle, son apostolat est marqué par le désir de rassembler les jeunes désœuvrés. Il s’efforce de leur apprendre à vivre selon les préceptes de l’Evangile afin de les sortir de la rue. En éduquant ainsi les jeunes, déclare le pape François au lendemain de la béatification du Sicilien le 25 mai 2013, Don Puglisi les soustrayait à la mafia qui a cherché à le vaincre en le tuant.

La victoire sur la mafia

En octobre 1970, Don Puglisi est nommé pour huit ans curé de la paroisse d′un petit village de la province de Palerme, marqué par de sanglants règlements de comptes. Il parvient à réconcilier les familles déchirées par la violence. Le curé italien a notamment le cran de prononcer des homélies directement adressées aux mafieux.

Se sentant menacée, la mafia sicilienne ordonne en 1993 l’assassinat de ce prêtre. Mais en réalité, selon le pape François, ″c’est lui qui a vaincu grâce au Christ ressuscité″. Dans un message aux fidèles siciliens du 9 mai dernier, il avait ainsi demandé de marcher ensemble sur le chemin tracé par le bienheureux Père Puglisi.

Enterré au cimetière de Sainte-Ursule de Palerme, son corps est transféré en 2013 dans la cathédrale de la ville. En mémoire du prêtre martyr de la mafia, de nombreux établissements, centres sociaux, structures sportives, rues et places de Palerme, de Sicile ou plus largement d′Italie portent dorénavant le nom de ce prêtre que vient honorer le pape François. (cath.ch/imedia/pad/mp)


Le pape François fera une halte à Vilnius, la capitale de la Lituanie. | © Flickr/Aivas14/CC BY 2.0

Le pape invite les jésuites à descendre dans "les enfers du monde"

Le pape François s'adresse aux jeunes samedi 15 septembre 2018 sur la place Politeama à Palerme | © Vatican Media

Le pape demande aux jeunes Palermitains d′être des "aubes d′espérance"

Actualités ›