Vatican

Le pape encourage les pêcheurs

Les pêcheurs professionnels ne doivent pas manquer «d’espérance» face aux aux «inconvénients» et aux «incertitudes» auxquels ils sont confrontés, a considéré le pape devant une délégation de pêcheurs de San Benedetto del Tronto (Italie) reçus en audience le 18 janvier 2020. Pour le pontife, ils représentent une «catégorie significative» du tissu social de cette région.

Le pape a exprimé son admiration pour ce métier. Ces pêcheurs qui œuvrent le long de la côte travaillent avec «passion», au prix de «sacrifices», et affrontent parfois des dangers, a-t-il estimé. De même, leurs proches doivent accepter les difficultés et la précarité liée à un tel mode de vie.

Les premiers disciples étaient pêcheurs

Au sein de la société moderne, les pêcheurs peuvent être tentés par un travail plus sécurisé, sur la terre ferme, a relevé le pontife. Mais ce serait oublier que celui qui est «né sur la mer ne peut déraciner la mer de son coeur». Le pontife romain les a ainsi encouragés à ne pas manquer «d’espérance» face aux «inconvénients» et «incertitudes» qu’ils doivent affronter. «Que le courage ne vous manque pas!», a-t-il déclaré en leur rappelant qu’il représentent une «catégorie significative» du tissu social de cette région. Dans le même temps, leurs droits et aspirations doivent être entendus.

Les premiers disciples étaient «vos collègues», a également fait remarquer le successeur de Pierre. Il leur a ainsi demandé de pas perdre leur foi animée de «valeurs précieuses» telles que la religiosité populaire, l’estime de la famille ou encore la solidarité. (cath.ch/imedia/cg/rz)

Des pêcheurs qui protègent l’environnement

Le pontife a aussi salué une opération de nettoyage des fonds marins baptisé «A Pesca di Plastica» (à la pêche au plastique), réalisée sur une base volontaire par les professionnels soucieux d’assainir leur environnement de travail. «Cette initiative est très importante, pour la grande quantité de déchets, en particulier de plastique, que vous avez récupérés, et surtout parce qu’elle peut devenir et devient déjà un modèle reproductible dans d’autres régions d’Italie et à l’étranger», a souligné François.

Cette initiative, qui a permis de collecter 24 tonnes de déchets représente «un exemple de la façon dont la société civile locale peut et doit contribuer à traiter les problèmes mondiaux, sans rien enlever, au contraire, en stimulant la responsabilité des institutions», a-t-il encore souligné. VATICAN NEWS

Pour le pape François, les pêcheurs représentent une «catégorie significative» du tissu social | © Simonetta Viterbi/Flickr/CC BY 2.0
19 janvier 2020 | 09:24
par I.MEDIA
Partagez!