Vatican

Le pape François adresse un message sur l’hospitalité aux luthériens

Les actes «d’humanité» rendent les baptisés «participants de la bonté de Dieu fait homme», a dit le pape François à l’Eglise évangélique-luthérienne de Finlande. Une délégation était reçue le 17 janvier à l’occasion de leur pèlerinage en l’honneur de la fête de saint Henri, patron de la Finlande.

En tant que membres du même «corps mystique» du Christ, les chrétiens sont reliés les uns aux autres, a pointé le pape. C’est pourquoi, ils sont invités à partager les «fardeaux» des autres. Plus encore, depuis que le Christ est venu «racheter» le monde, les membres de l’Eglise ont également pour mission de témoigner de l’Evangile dans leur vie quotidienne.

«L’hospitalité» fait partie de ce témoignage, a expliqué le pape François. Le Christ se présente «personnellement» aux baptisés à travers les personnes qui ont connu un «naufrage» dans leur vie, «au sens propre comme au figuré». «Ceux qui offrent l’hospitalité ne deviennent pas plus pauvres, mais plus riches» et celui qui donne reçoit à son tour. «L’humanité que nous montrons aux autres nous rend mystérieusement participants de la bonté de Dieu fait homme», a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, les chrétiens doivent apprendre à «remercier» pour le baptême qu’ils ont reçu, a encore indiqué l’évêque de Rome. Cette gratitude «élargit» les cœurs et permet de voir son prochain non comme un «opposant» mais comme un «frère bien-aimé». Car les baptisés ne doivent pas se contenter de vivre côte-à-côte, a-t-il affirmé, et encore moins s’opposer. Leur communauté doit au contraire devenir un «être ensemble toujours plus profond». L’œcuménisme et le dialogue contribuent à approfondir cette unité, a-t-il salué. (cath.ch/imedia/pad/cp)

L'hospitalité fait partie du témoignage de l'Evangile, a expliqué le pape François à la délégation de l'Eglise évangélique-luthérienne de Finlande | © Vatican Media
17 janvier 2020 | 11:56
par I.MEDIA
Partagez!