Le pape François appelle à porter la fraternité dans «tous les coins de la société»

La fraternité est un «lien de charité» qui doit être «ferment de solidarité», a exhorté le pape François le 12 avril 2019. Il s’exprimait devant les membres de l’archiconfrérie de la Vierge de la Cinta de Tortosa (Espagne) reçus en audience au Palais apostolique du Vatican.

Cette archiconfrérie De la Vierge de la Cinta existe depuis plus de 400 ans. Consacrée au culte de la Vierge Marie, elle est depuis l’origine liée à l’évêque de la ville et au pontife. Ce pèlerinage à Rome des membres de l’archiconfrérie permet ainsi de renouveler ce lien de communion avec le successeur de Pierre.

Pour celui-ci, les membres doivent vraiment s’efforcer de former une union de frères. En effet, quand bien même ceux-ci peuvent se disputer fréquemment, ils savent préserver la recherche d’un bien. Ainsi, former une archiconfrérie est un «lien de charité» qui est à la fois un don important mais aussi une mission: celle d’être «ferment de solidarité». A l’inverse, a improvisé le pape François, la division est un péché social.

Ainsi, la fraternité se convertit en mission pour être portée dans tous les coins de la société. Pour cela, a-t-il détaillé, les membres de l’archiconfrérie doivent apporter leur contribution pour faire de l’Eglise «une maison, une famille, un lieu d’accueil et d’amour», en particulier pour les plus pauvres afin qu’ils ne se sentent ni exclus ni rejetés.

Fondée en 1617, l’archiconfrérie de la Vierge de la Cinta veille au culte et à la protection de la relique de la ceinture (la cinta en espagnol) de la Mère du Christ. Celle-ci aurait été confiée par la Vierge Marie elle-même à un prêtre de Tortosa en 1178 pour remercier la ville d’avoir bâti une cathédrale «en l’honneur de mon Fils et de moi». Une reproduction en bronze de 60cm de la Vierge offrant sa ceinture a été donnée au pape François à l’occasion de cette audience. (cath.ch/imedia/xln/mp)

12 avril 2019 | 14:15
par Maurice Page
Partagez!