Vatican

Le pape François connaît très bien la situation de l'Eglise en Chine

«L’Eglise universelle est toujours comme une famille», a soutenu Mgr Jean-Baptiste Yang Xiaoting, évêque de Yan’an (Chine), selon des propos rapportés le 9 octobre 2018 par l’agence catholique italienne SIR.

Pour le prélat, l’Eglise est «comme la famille constituée du mari et de l’épouse: toujours unie». Mgr Yang Xiaoting s’exprimait au cours d’une messe célébrée à Rome le 7 octobre par le cardinal Francesco Coccopalmerio, président émérite du Conseil pontifical pour les textes législatifs. Mgr Yang Xiaoting concélébrait au cours de cette cérémonie, de même que Mgr Joseph Guo Jincai, évêque de Chengde. Les deux prélats sont à Rome pour le synode ‘sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel’.

Pour le pasteur diocésain de Yan’an, le pape connaît «très bien» la situation de l’Eglise en Chine. Il «ne veut pas nous séparer de l’Eglise universelle», a estimé Mgr Yang Xiaoting qui a également dit «toujours» attendre une visite apostolique en Chine.

Accord provisoire avec Pékin

Le 22 septembre, le Vatican avait annoncé être parvenu à un accord ›provisoire’ avec Pékin sur la nomination des évêques. Dans le cadre de cet accord, le pape François avait levé l’excommunication de sept évêques ordonnés sans mandat papal, dont Mgr Guo Jincai. Ce compromis est également à l’origine de la première participation de prélats chinois à une assemblée du Synode des évêques. Auparavant, les autorités chinoises avaient toujours empêché les prélats invités à faire le déplacement à Rome. (cath.ch/imedia/xln/mp)

L'Eglise en Chine fait face à des conditions particulières
10 octobre 2018 | 11:46
par Maurice Page
Partagez!