Le pape François et le président du Paraguay évoquent la corruption et le trafic de drogue

La corruption et le narcotrafic étaient au cœur des échanges du pape François avec le nouveau président du Paraguay, Mario Abdo Benitez, lors d’une audience privée au Palais apostolique au Vatican le 5 novembre 2018.

Au cours de cette audience privée, d’une durée de 25 minutes, les deux hommes ont évoqué les bons rapports entre le Saint-Siège et le Paraguay. Ils ont également échangé autour de l’importance des valeurs chrétiennes dans l’histoire de ce pays d’Amérique latine fondé en 1537, mais aussi dans son actualité.

Un des pays les plus corrompus de la planète

Le pape a ainsi évoqué avec le chef d’Etat paraguayen – président de la République depuis le 15 août 2018 – tout particulièrement la lutte contre la pauvreté, la corruption et le narcotrafic. Considéré comme l’un des pays les plus corrompus de la planète, le Paraguay occupe la 135e place du dernier classement annuel érigé par l’organisation Transparency International.

Le pays est également un haut lieu de la production de cannabis et une plaque tournante du trafic de drogue, notamment de cocaïne issue des Andes à destination du Brésil.

Du maté pour le pape François

Après cet entretien, le Paraguayen a offert au pape François de nombreux cadeaux : un trône en bois et en plastique fabriqué dans son pays, mais aussi des biscuits salés traditionnels, un livre sur l’évangélisation du Paraguay, ou encore un coffre rempli de maté, boisson très appréciée du pape François. Le chef d’Etat, membre du parti Colorado, a aussi remis au pape un tableau représentant une famille sur une barque. Une image qui évoque l’actualité, a-t-il souligné, puisque le pays est frappé par de fortes inondations.

La pauvreté est omniprésente au Paraguay |© Jacques Berset

Le pontife quant à lui a fait don d’une gravure de la basilique Saint-Pierre datant du 16e siècle. Il a également remis une copie de son message pour la Journée mondiale de la paix 2018, de son encyclique Laudato si’ (2015) et de ses exhortations Evangelii gaudium (2013), Amoris laetitia (2016) et Gaudete et exsultate (2018).

Le jeune président, âgé de 46 ans, a ensuite été reçu par le cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin accompagné du secrétaire pour les Relations avec les Etats, Mgr Paul Richard Gallagher. L’épouse du président paraguayen a quant à elle visité l’hôpital pédiatrique pontifical du Bambino Gesù, auquel elle a offert une crèche de Noël. Elle s’est aussi rendue au siège de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et à la fondation Scholas Occurrentes. (cath.ch/ah/be)

Asunción Près de 120'000 personnes survivent dans les zones inondables des Bañados | © Jacques Berset
6 novembre 2018 | 11:09
par Jacques Berset
Partagez!