Vatican

Le pape François exhorte à ne pas perdre confiance dans la famille

«Ne perdons pas confiance dans la famille !», a lancé le pape François en célébrant le jubilé des familles le 27 décembre 2015, en la basilique Saint-Pierre.

Inaugurant ainsi la première grande démarche jubilaire au Vatican, pour la fête de la Sainte Famille, le pape a appelé les familles à être des lieux de pardon.

Durant la célébration avec de nombreuses familles romaines, mais aussi avec d’autres venues de divers pays, le pape a confié aux familles une mission «dont le monde et l’Eglise ont plus que jamais besoin».

«Que chaque famille chrétienne, a-t-il souhaité, puisse devenir un lieu privilégié (…) où s’expérimente la joie du pardon». Pour le pontife, c’est en effet à l’intérieur de la famille qu’on s’éduque au pardon, «parce qu’on a la certitude d’être compris et soutenus malgré les erreurs». «Ne perdons pas confiance dans la famille !», a lancé le chef de l’Eglise catholique, avant d’assurer: «C’est beau d’ouvrir toujours le cœur les uns aux autres, sans rien cacher».

Accomplir le pèlerinage vers les portes saintes

Evoquant le Jubilé de la miséricorde ouvert le 8 décembre dernier, le pape François a invité toute la famille, «papa, maman et enfants», à accomplir le pèlerinage vers les portes saintes des cathédrales du monde. Car il est important pour les familles, a ajouté le pape, de «marcher ensemble et d’avoir un même but à atteindre».

Le pèlerinage, a-t-il aussi expliqué, ne finit pas quand on arrive au but du sanctuaire, mais quand on revient à la maison et qu’on reprend la vie de tous les jours, mettant en acte les fruits spirituels de l’expérience vécue.

Les parents invités à bénir leurs enfants

Devant une assemblée qui comptait nombre de jeunes et de petits enfants, le pape a encouragé en particulier les parents à accomplir «de tout-petits gestes» comme «bénir leurs enfants au début de la journée et à la fin» en traçant sur leur front le signe de la croix.

Le pape a aussi suggéré de se retrouver «pour un bref moment de prière avant de prendre ensemble les repas, pour remercier le Seigneur de ces dons, et pour apprendre à partager ce qui est reçu avec celui qui est davantage dans le besoin». Durant cette célébration internationale, les intentions de la prière universelle ont été lues notamment en français, chinois et russe. (cath.ch-apic/imedia/ak/be)

Sainte Famille | © Vatican Media
27 décembre 2015 | 12:12
par Jacques Berset
Partagez!