Vatican

Le pape François prie pour que cesse la violence au Soudan

Le pape François a lancé un cri d’alarme sur la situation au Soudan, suscitant douleur et inquiétude, le 9 juin 2019. Après avoir célébré la messe de la Pentecôte en plein air, sur la place Saint-Pierre, le pape François a récité la prière du Regina Cœli.

«Les nouvelles en provenance du Soudan suscitent douleur et inquiétude», a ainsi déclaré le pape François. «Nous prions pour ce peuple afin que la violence cesse et que le bien commun soit recherché dans le dialogue». Des négociations avaient été entreprises entre les militaires et les chefs de la contestation. Elles sont cependant suspendues depuis le 20 mai dernier.

La situation au Soudan est très tendue depuis la chute d’Omar el-Béchir, l’ancien président du pays, renversé par l’armée début avril. Le 3 juin dernier, les forces militaires ont utilisé la violence pour réprimer un sit-in organisé depuis près de deux mois devant les quartiers généraux de l’armée, à Karthoum. Bilan: une centaine de personnes ont été tuées et un climat de terreur s’est profondément installé dans les rues de la capitale.

Béatification equipollente en Pologne

Par ailleurs, a rappelé le Souverain pontife, a été célébrée la béatification equipollente – confirmation du culte – de Michele Giedroyc (1420-1485) à Cracovie, en Pologne. Ce dernier avait été un modèle d’humilité et de charité évangélique, a-t-il ainsi souligné. La célébration a été présidée par le cardinal Angelo Becciù, préfet de la Congrégation pour les Causes des saints, entouré des évêques de Pologne et de Lituanie. Cet événement doit encourager les Polonais et les Lituaniens à «renforcer leurs liens sous le signe de la foi et de la vénération» du nouveau bienheureux, a indiqué le successeur de Pierre.

Religieux lituanien de l’ordre des chanoines réguliers de la pénitence des martyrs, le nouveau bienheureux était déjà considéré comme tel par de nombreux pèlerins qui se rendaient en pèlerinage sur son tombeau. D’autant qu’il avait été reconnu comme bienheureux par le pape François, lequel avait publié un décret en novembre dernier pour reconnaître ses vertus héroïques et confirmer le culte qui lui était rendu.

Le chef de l’Eglise catholique a enfin salué les nombreux pèlerins réunis sur la place Saint-Pierre ayant participé à la célébration de Pentecôte. Il les a encouragés à «s’ouvrir avec docilité à l’action du Saint-Esprit, en offrant au monde, dans la diversité des charismes, l’image d’une fraternité en communion». (cath.ch/imedia/pad/bh)

«Les nouvelles en provenance du Soudan suscitent douleur et inquiétude», a ainsi déclaré le pape François. | DR
9 juin 2019 | 13:10
par Bernard Hallet
pape (542), Regina Cœli (8), Soudan (15)
Partagez!