Vatican

Le pape François profondément attristé par l’attentat en Irak

Le pape François a été profondément attristé par l’attentat qui a frappé le marché d’Al-Wuhailat à Bagdad, le 19 juillet 2021, a déclaré le cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin par télégramme. Le pontife transmet ses condoléances aux familles et proches des victimes.

«Confiant leurs âmes à la miséricorde de Dieu tout-puissant, sa sainteté renouvelle ses ferventes prières pour qu’aucun acte de violence ne diminue les efforts de ceux qui veulent promouvoir la réconciliation et la paix en Irak», peut-on lire dans ce message.

L’attaque suicide survenue à veille de la fête musulmane de l’Aïd, sur un marché de la banlieue chiite de Bagdad, a fait une trentaine de victimes, dont des femmes et des enfants. Le groupe État islamique a revendiqué l’attaque le jour même.

Il s’agit de l’attentat le plus meurtrier depuis la visite du pape François en mars 2021. À plusieurs reprises, il y avait condamné le terrorisme, y voyant une «trahison de la religion». (cath.ch/imedia/ah/rz)

Le pape François s'inquiète de la résurgence de la violence en Irak | photo d'illustration © Antoine Mekary/I.Media
21 juillet 2021 | 10:05
par I.MEDIA
condoléances (72), Daech (144), Irak (279), Terrorisme (232)
Partagez!