Vatican

Le pape François reçoit le cardinal australien innocenté George Pell

Le pape François a reçu en audience privée le cardinal australien George Pell le 12 octobre 2020. «Cela s’est très bien passé», a confié l’ancien préfet du Secrétariat pour l’économie (de 2014 à 2019),  au vaticaniste Salvatore Cernuzio à la suite de cet entretien, sans en dévoiler le contenu.

Il s’agit de la première rencontre officielle entre le pontife et le prélat australien de 79 ans condamné à six ans de prison pour abus sexuels sur deux servants de messe, depuis son départ en Australie en juillet 2017. 

Le pape François avait accordé une période de congés au cardinal Pell pour pouvoir répondre de ces accusations devant la justice australienne. Il avait été incarcéré pendant plus de 400 jours en Australie, puis libéré le 7 avril 2020, la Haute Cour d’Australie – la plus haute juridiction du pays – l’a acquitté à l’unanimité, estimant il y avait «une chance raisonnable que le crime n’ait pas eu lieu et qu’il existe donc une possibilité importante qu’une personne innocente soit condamnée».

Le Saint-Siège accueille favorablement l’acquittement

Le jour du verdict, sans mentionner le cardinal Pell, le pape avait appelé durant sa messe quotidienne à prier «pour toutes les personnes qui subissent un jugement injuste». L’acquittement avait été salué avec satisfaction par le Saint-Siège qui, dans une déclaration, affirmait avoir toujours fait confiance à l’autorité judiciaire australienne.

Le cardinal Pell «en se remettant au jugement du pouvoir judiciaire a toujours répété son innocence, en attendant que la vérité soit établie», peut-on lire.

Trois ans d’absence

Le prélat australien est arrivé le 30 septembre 2020 dans la Ville éternelle après plus de trois ans d’absence. Bien qu’il était censé respecter une période de quarantaine, il a été aperçu, selon l’AFP, à une terrasse de café près du Vatican.

Le retour de l’ancien préfet du Secrétariat pour l’économie intervient quelques jours après la démission du cardinal Angelo Becciu de la fonction de préfet de la Congrégation pour la cause des saints le 24 septembre dernier. Bien que la justice vaticane soupçonne le haut prélat sarde d’avoir  financé les adversaires du cardinal Pell, le cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’Etat du Saint-Siège, a nié tout lien entre «l’affaire Becciu» et le retour du cardinal australien.

Le cardinal Pell et le cardinal Becciu s’étaient longtemps affrontés au sujet des efforts de l’Australien pour apporter plus de transparence et de responsabilité dans les bilans du Vatican. Le cardinal Pell avait félicité le pape après le limogeage du cardinal Becciu, espérant que «le nettoyage des écuries» se poursuivra tant au Vatican qu’à Victoria», a déclaré le cardinal Pell dans un communiqué. (cath.ch/imedia/cg/be)

Le pape François a reçu en audience privée le cardinal australien George Pell le 12 octobre 2020 | © Vatican Media
12 octobre 2020 | 15:35
par I.MEDIA
Partagez!