Le pape a rappelé la sainteté de très nombreux prêtres dans le monde | © Archdiocese of Boston/Flickr/CC BY-ND 2.0
Vatican
Le pape a rappelé la sainteté de très nombreux prêtres dans le monde | © Archdiocese of Boston/Flickr/CC BY-ND 2.0

Le pape François rend hommage aux prêtres

05.08.2019 par Raphaël Zbinden

Dans une lettre publiée le 4 août 2019 à l’occasion du 160e anniversaire de la mort du curé d’Ars, le pape François rend hommage aux prêtres du monde entier. Le pontife les encourage à retrouver la confiance en leur mission, alors que l’Eglise vit “un temps de purification”.

“Ils sont innombrables, les prêtres qui font de leur vie une œuvre de miséricorde”, affirme le pape François dans son texte. La mémoire liturgique du curé d’Ars, Jean-Marie Vianney (1786-1859), présenté comme “le patron de tous les curés du monde”, sert au pontife d’exemple pour rappeler les accomplissements exceptionnels et la sainteté de nombreux ministres ordonnés de par le monde.

Souffrance et purification

La lettre du pontife est construite autour de quatre termes: souffrance, gratitude, courage et louange. Dans le thème de la souffrance, le pape revient sur les derniers scandales sexuels ayant touché le clergé dans le monde. Il souligne que cette souffrance est d’abord celle “des frères victimes d’abus” de la part des prêtres. Il note toutefois que la douleur existe aussi chez les prêtres du fait de “l’indignation” et du sentiment d’impuissance provoqués par les agissements de certains d’entre eux. Cette souffrance est également celle qu’engendrent la suspicion et la remise en cause, “qui a pu provoquer, chez quelques uns ou beaucoup, le doute, la peur et le manque de confiance”.

Mais François assure que si les prêtres restent fidèles à la volonté de Dieu, ces “temps de purification” seront féconds dans un avenir proche. Le Seigneur est “en train de nous sauver de l’hypocrisie et de la spiritualité des apparences. Il souffle son Esprit pour redonner la beauté à son Epouse, surprise en flagrant délit d’adultère”.

Courage et gratitude

Ainsi, pour le pape, la gratitude est une “arme puissante” pour sortir de ces “tentations de rester à ruminer le désespoir”. Il ne faut pas que les prêtres perdent, selon lui, la mémoire reconnaissante du passage du Seigneur dans leur vie, la mémoire de son regard miséricordieux pour, à leur tour, en témoigner.

Le pontife exhorte les prêtres à cultiver le courage et à renoncer à une tristesse qui “rend stérile toute tentative de transformation et de conversion en propageant ressentiment et animosité”. Il incite à trouver cette force dans la prière. Notamment dans la contemplation de Marie qui “nous enseigne la louange capable d’ouvrir le regard à l’avenir et de rendre l’espérance au présent”.

A la fin de son texte, le pape François invite les prêtres à être des hommes qui témoignent par leur vie de la compassion et de la miséricorde que Jésus seul peut offrir. (cath.ch/vaticannews/ag/rz)


Depuis enfant, le chanoine Joseph Voutaz est fan de trains électriques | © Grégory Roth

Joseph Voutaz: le chanoine va son petit train

A la belle saison, la coccinelle de Jean Glasson reprend la route. | © Christine Mo Costabella

Jean Glasson: le vicaire vintage

Actualités ›