Le pape pousse la chansonnette et fustige les fabricants d’armes

Rome, 11.09.2015 (cath.ch-apic) Le pape François a poussé la chansonnette lors de sa messe matinale à la chapelle de la Maison Sainte-Marthe le 10 septembre 2015.

Le pontife a en effet fait allusion à la ritournelle italienne des années 1970 «Parole, parole, parole», interprétée en français par Dalida et Alain Delon, pour tancer les croyants qui se contentent de répéter la prière du Notre Père «Pardonne-nous, comme nous pardonnons aussi (…)» sans la vivre.

Au cours de la célébration, le pape a également fustigé une nouvelle fois les fabricants d’armes, «ces hommes et ces femmes qui travaillent beaucoup, beaucoup, pour fabriquer des armes pour tuer, des armes qui sont au final baignées dans le sang de tant d’innocents». (apic/imedia/be)

11 septembre 2015 | 08:53
par Jacques Berset
Partagez!