Le pape prône une éducation contre la «déconstruction de l'humanisme»

Face aux nombreuses difficultés dans le champ de l’éducation, le pape François a invité tous les éducateurs catholiques à faire front ensemble pour «reconstruire l’humanisme», dans un message vidéo envoyé le 8 juin 2019, a rapporté le Bureau de presse du Saint-Siège le même jour. Le pape s’adressait aux participants au congrès mondial de l’Office international de l’enseignement catholique qui se tenait du 5 au 8 juin à New York.

L’une des principales difficultés rencontrées aujourd’hui dans l’éducation est la tendance généralisée à déconstruire l’humanisme, a noté le pape. L’individualisme et le consumérisme génèrent selon lui une concurrence qui «dégrade la coopération, brouille les valeurs communes et mine les règles les plus élémentaires de la coexistence».

Pour faire face à cette déconstruction, a expliqué le pape François, il faut une synergie, celle des différentes réalités éducatives. Tous les éducateurs sont appelés à relever le défi éducatif de la reconstruction de l’humanisme, a-t-il indiqué, avec leur professionnalisme et avec le témoignage cohérent de leur vie. Ils doivent aider les jeunes à devenir des bâtisseurs actifs d’un monde plus pacifique et plus solidaire.

Plus particulièrement, les établissements d’enseignement catholiques ont pour mission d’offrir des horizons ouverts à la transcendance. Selon le pape, l’éducation catholique fait la différence en cultivant les valeurs spirituelles chez les jeunes. Reconstruire l’humanisme, c’est aussi selon le pape orienter le travail éducatif vers les périphéries sociales et existentielles.

L’OIEC a été fondé à Lucerne le 20 septembre 1952. Son premier objectif poursuivi est de participer à la mission de l’Eglise en promouvant dans le monde un projet éducatif d’inspiration catholique. Les participants au congrès de l’OIEC étaient réunis pendant trois jours autour du thème ‘Eduquer à l’humanisme de la fraternité pour construire une civilisation d’amour’. (cath.ch/imedia/pad/bh)

9 juin 2019 | 11:35
par Bernard Hallet
Partagez!