Le pape François recommande aux catholiques de cultiver le “cœur à cœur” avec Dieu | © flickr/bostoncatholic/CC BY-ND 2.0
Vatican
Le pape François recommande aux catholiques de cultiver le “cœur à cœur” avec Dieu | © flickr/bostoncatholic/CC BY-ND 2.0

Le pape recommande aux catholiques de cultiver le "cœur à cœur" avec Dieu

12.05.2019 par I.Media

La vie des fidèles doit reposer sur une “intimité” avec le Christ, a expliqué le pape François lors de la prière du Regina Cœli le 12 mai 2019, des fenêtres du Palais apostolique au Vatican. Selon le pontife, de cette intimité vient la joie d’être chrétien.

Le pape François est revenu sur le passage de l’Evangile de ce jour (Jean 10, 27-30), dans lequel le Christ se présente comme le Bon Pasteur et donne à ses “brebis” la vie éternelle. Le Seigneur est attentif à chacun de ses disciples. Leur adressant sa parole, il connaît leur cœur, leurs désirs et leurs espoirs, mais aussi leurs échecs et leurs déceptions. “Il nous accueille et nous aime tel que nous sommes, avec nos forces et nos défauts”, a résumé le pontife.

Sortir du “labyrinthe des mauvais chemins”

Les fidèles doivent “écouter et reconnaître” la voix du Christ, selon le successeur de Pierre. Cela implique de cultiver une “intimité” avec le Seigneur, il faut une relation réciproque. Celle-ci se consolide dans la prière, a-t-il indiqué, dans “la rencontre au cœur à cœur avec le divin maître et pasteur de nos âmes”. Cette intimité renforce le désir de le suivre, sortant du “labyrinthe des mauvais chemins” et abandonnant les comportements égoïstes.

François invite à s’embarquer sur de nouveaux chemins de fraternité et du don de soi

Ce cœur à cœur invite aussi à s’embarquer sur de nouveaux chemins de fraternité et du don de soi, a encore expliqué le chef de l’Eglise catholique. “Jésus est le seul pasteur qui nous parle, nous connaisse, nous donne la vie éternelle et nous garde”. De cette intimité continue vient la joie de suivre le Seigneur et mène à la plénitude de la vie éternelle.

“Le Seigneur continue à appeler” des prêtres

Le quatrième dimanche de Pâques, également appelé ‘dimanche du Bon Pasteur’, marque la Journée mondiale de prière pour les vocations, a rappelé le pontife. Cette journée a cette année pour thème ‘Le courage de risquer pour la promesse de Dieu’. Dans toutes les paroisses du monde, l’Eglise catholique prie spécialement pour les vocations au sacerdoce et à la vie consacrée, a indiqué le pape François après la prière du Regina Cœli (Reine du Ciel, en français).

Un peu plus tôt dans la matinée, l’évêque de Rome a ordonné dix-neuf nouveaux prêtres au cours d’une célébration dans la basilique Saint-Pierre, a-t-il également rappelé. Deux d’entre eux sont apparus aux côtés du pontife, à la fenêtre du Palais apostolique, lors de la prière mariale. “Le Seigneur continue à appeler”, s’est réjoui le pape, comme “il l’avait fait un jour avec les apôtres sur les rives du lac de Galilée, afin qu’ils puissent devenir des pêcheurs d’hommes”.

Les mères protègent la valeur de la famille

Par ailleurs, la fête des mères est célébrée aujourd’hui de nombreux pays, a encore indiqué le pape, demandant aux fidèles d’applaudir ces mamans. Ce dernier s’est ainsi tourné toutes les mères, et les a remerciées de leur travail “dans l’éducation de leurs enfants et dans la protection de la valeur de la famille”. “Nous nous souvenons également des mères qui nous regardent du ciel et continuent de veiller sur nous par la prière”, a ajouté le pontife.

En outre, à la veille de la fête de Notre-Dame de Fatima, au Portugal, le 13 mai, “nos pensées vont également à notre maman céleste”, a conclu le pape argentin. A Fatima, la Vierge Marie est apparue à six reprises à deux petits bergers au cours de l’année 1917. Pour les cent ans des apparitions, le pape François s’y était rendu et avait canonisé les voyants. (cath.ch/imedia/pad/be)

 


Le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d'Etat du Vatican | © Jacques Berset

Le cardinal Parolin déplore l’hostilité envers le magistère du pape

Avant son décès, Vincent Lambert a eu de nombreux soutiens | © Keystone

Vincent Lambert est décédé, malgré les appels du pape et des évêques

Actualités ›