Vatican

Le pape répète sa compassion pour les victimes des attentats au Sri Lanka

Le pape Françis a répété, lundi de Pâques 22 avril 2019, sa «proximité spirituelle et paternelle» après les attentats terroristes survenus la veille au Sri Lanka. Ces attentats, ciblant des églises au jour de Pâques, et des hôtels de la capitale ont fait plus de de 300 morts.

«J’espère que tous condamneront ces actes terroristes», a gravement déclaré le pape François au lors du Regina Coeli  au Vatican. Après la prière mariale, le pontife a expliqué vouloir exprimer de nouveau sa «proximité spirituelle et paternelle» après les attentats du 21 avril. Il a ainsi affirmé être «très proche» du cardinal Malcolm Ranjit, archevêque de Colombo, la capitale du pays et lieu de plusieurs des huit attaques. «Je prie pour les très nombreuses victimes et les blessés», a assuré le pape.

Des actes inhumains, jamais justifiables

«J’espère que tous condamneront ces actes terroristes, actes inhumains, jamais justifiables», a poursuivi le successeur de Pierre visiblement ému avant d’inviter la foule à réciter avec lui un ›Je vous salue Marie’ en italien. Le pontife a également demandé à tous de ne pas hésiter à apporter toute l’aide nécessaire.

La veille, juste après son message pascal et la bénédiction Urbi et Orbi, le pape avait déjà dénoncé la cruelle violence de ces graves attentats. D’autant, avait-il déploré, que la communauté chrétienne avait été frappée alors même qu’elle était réunie en prière. (cath.ch/imedia/xln/mp)

 

Une violente explosion a tué 91 personnes à l'église Saint-Sebastien de Negombo, le 21 avril 2019 | © Archidiocese of Colombo
22 avril 2019 | 13:32
par Maurice Page
Partagez!