Le pape veut promouvoir la paix en Ukraine

Le pape François convie les représentants de l’Eglise grecque-catholique ukrainienne pour une grande réunion les 5 et 6 juillet 2019 au Vatican, a annoncé un communiqué du Saint-Siège le 4 mai 2019. Le pontife souhaite ainsi approfondir «l’analyse de la vie et des besoins» de l’Ukraine.

Vu la délicate situation dans laquelle se trouve l’Ukraine, plongée dans un conflit larvé depuis 2014, le pape François a décidé d’inviter à Rome, Mgr Sviatoslav Schevchuk, primat de l’Eglise gréco-catholique d’Ukraine, les membres du synode permanent et les métropolites. Les responsables des dicastères de la Curie romaine compétents pour l’Ukraine participeront également à la réunion.

Le pape désire ainsi donner un signe de sa proximité avec l’Eglise grecque-catholique ukrainienne, laquelle réalise un service pastoral dans son pays et au-delà, souligne le communiqué. Cette réunion offrira également une nouvelle occasion d’approfondir «l’analyse de la vie et des besoins» de l’Ukraine.

Il s’agira de cette manière d’identifier les moyens par lesquels l’Eglise catholique, et en particulier l’Eglise grecque-catholique, peut se consacrer à la prédication de l’Evangile en soutenant ceux qui souffrent et en promouvant la paix. Et ce, en accord, autant que possible, avec tous les chrétiens présents sur le territoire, peut-on lire. Y compris donc avec les chrétiens russes orthodoxes avec lesquels l’Eglise grecque-catholique ukrainienne a des relations tendues.

Dans son message de paix pour Pâques, le pape avait évoqué les régions orientales de l’Ukraine où la population continue de souffrir. »Toutes les composantes de l’Eglise catholique du pays doivent s’investir pour aider la pays à changer», avait appelé Mgr Claudio Gugerotti, nonce apostolique en Ukraine le 24 avril.

Depuis l’Union de Brest de 1596, l’Eglise grecque-catholique ukrainienne est la première Eglise dite uniate, c’est-à-dire liée à Rome, tout en conservant ses traditions et rites orientaux. Avec cinq millions de fidèles, elle est aussi la plus grande des 23 Eglises catholiques orientales. (cath.ch/imedia/ah/bh)

Mgr Sviatoslav Shevchuk, primat de l’Eglise gréco-catholique d’Ukraine | © news.ugcc.ua
5 mai 2019 | 10:24
par Bernard Hallet
pape (542), Ukraine (131)
Partagez!