Suisse

Le «PDC» lucernois laisse tomber son «C» et devient «Le Centre»

Le PDC, le parti démocrate chrétien de Lucerne a accepté, le 6 septembre 2021,  d’abandonner sa dénomination de chrétien pour devenir Le Centre, à l’instar du parti suisse.

Plus de 300 délégués ont fait le déplacement à Hochdorf pour participer à cette assemblée. Après trois heures de débat, le verdict est tombé. A 282 voix contre 43, le PDC lucernois est devenu Le Centre.

Pour le parti dont la fondation remonte à Lucerne au milieu du XIXe siècle, ce moment est historique. Un «C» comme «chrétien»: est-il encore dans l’air du temps? Sert-il ou dessert-il les idées du parti? Pour les plus jeunes, comme pour la direction du parti suisse, aucun doute: il fallait changer de nom, afin de changer d’image et gagner un nouvel électorat.

Beaucoup ont néanmoins dit leur attachement aux valeurs chrétiennes et, donc, à ce «C» du parti démocrate chrétien. Elles se sont finalement laissées convaincre, dans un souci de cohésion nationale, la  majorité des sections cantonales ayant déjà choisi de se renommer «Le Centre».

Pour l’heure, seules les sections d’Obwald, d’Uri et du Haut-Valais ont choisi de garder le nom «PDC». En Suisse romande, Jura, Genève et Neuchâtel devront encore se prononcer.

Un parti qui a déjà eu plusieurs noms

Dès la première moitié du XIXe siècle, des partis catholiques commencèrent à s’organiser et à former une opposition aux libéraux et radicaux.La Déclaration de Ruswil (LU) du 5 novembre 1840 est un manifeste des forces conservatrices catholiques de Suisse. Elle est considérée comme le plus ancien programme du parti conservateur et la naissance de la démocratie chrétienne en Suisse.

Le parti s’organisa dans le cadre du Kulturkampf, qui opposa les cantons catholiques aux cantons libéraux à la fin du XIXe siècle. Le parti se réclama de la doctrine sociale chrétienne. Il changea de nom à plusieurs reprises: parti populaire catholique en 1894, parti conservateur populaire en 1912, parti conservateur chrétien-social en 1957 et parti démocrate-chrétien en 1970 et enfin «Le Centre» en 2020.

A noter pour l’anecdote, que le nom «Zentrum» fut celui du parti catholique allemand qui se saborda sous la pression des nazis en 1933. (cath.ch/ag/mp)  

L'auberge «Rössli» à Ruswil (LU) a été le berceau du parti conservateur catholique | DR
7 septembre 2021 | 16:11
par Maurice Page
Kulturkampf (2), PDC (33)
Partagez!