International

Le Père Zollner écrit aux victimes d'abus sexuels en Grande-Bretagne

Sans la voix des victimes, «nous ne pourrons jamais parvenir aux changements et à la conversion nécessaires», écrit le Père Hans Zollner dans une lettre adressée aux victimes d’abus sexuels en Angleterre et au Pays de Galles. Le jésuite allemand est président du Centre pour la protection de l’enfance à l’Université pontificale grégorienne de Rome.

Spécialiste des abus sexuels, proche du pape François, le Père Zollner a été interpellé suite à la publication d’un rapport, le 10 novembre 2020, par l’Independent Inquiry into Child Sexual Abuse (l’enquête indépendante sur les abus sexuels commis sur des enfants IICSA). Cette enquête a mis en lumière la manière dont certains prélats anglais ont protégé l’institution au mépris des victimes d’abus sexuels.

Les victimes doivent être au centre du processus

Les révélations de cette enquête longue de 150 pages ont poussé les victimes à contacter l’une des chevilles ouvrières de la lutte contre les abus à Rome, le Père Hans Zollner, membre de la Commission pontificale pour la protection des mineurs.

Le prêtre allemand a donné suite à cette missive, a fait savoir l’hebdomadaire catholique britannique The Tablet le 2 décembre 2020. «Sans que des voix comme la vôtre soient au centre de ce processus, nous ne pourrons jamais parvenir aux changements et à la conversion nécessaires pour que les récentes réformes entreprises prennent racine et apportent un réel changement», écrit le jésuite allemand en invitant les victimes à rester en contact avec lui.

Le cardinal Vincent Nichols dans le collimateur

Le Père Zollner n’évoque cependant pas la demande faite par les victimes que le cardinal Vincent Nichols, archevêque de Westminster, démissionne. Ces dernières décennies, l’Eglise catholique d’Angleterre et du Pays de Galle a davantage cherché à protéger l’institution que les victimes d’abus sexuels commis par le clergé.

Après la lecture de ce rapport, la Conférence des évêques d’Angleterre et du Pays de Galles a publié le 16 novembre 2020 une déclaration assurant les victimes de leur ferme engagement à lutter contre les abus. Ils prévoient également la création d’une nouvelle entité, la «Catholic Safeguarding Standards Agency», à même de mettre en œuvre des politiques de protection de l’enfance dans les diocèses à partir de normes de sauvegarde. (cath.ch/imedia/cg/be)

Le Père Hans Zollner est l'un des organisateurs du sommet sur la protection des mineurs (wikimedia/Rebecski/CC BY-SA 4.0
2 décembre 2020 | 17:58
par I.MEDIA
Partagez!