Le pontife bénit le bateau-hôpital "Pape François" qui soigne les indigents sur le fleuve Amazone

Le pontife romain a béni le bateau-hôpital «Pape François» qui soigne les populations sur le fleuve Amazone à son arrivée à Belém do Pará. Une cérémonie d’accueil a été organisée par l’archidiocèse de Belém et après une messe d’action de grâce présidée dimanche 18 août 2019 par l’archevêque Alberto Taveira, les soins de santé pour les nécessiteux ont immédiatement commencé.

A cette occasion, le pape François a adressé une lettre pontificale pour l’arrivée à Belém du bateau-hôpital qui porte son nom. Ce bateau a été mis en service en juillet 2019, mais son arrivée dans le grand port situé sur l’estuaire des fleuves Tocantins et Pará a été l’occasion d’une inauguration officielle.

700’000 personnes vivent le long des fleuves

Il est prévu pour pouvoir répondre aux besoins de quelque 700’000 personnes vivant le long des fleuves, au cœur  de l’Amazonie brésilienne. Le navire-hôpital offre des consultations, des examens et des diagnostics, et met sur pied des interventions chirurgicales de faible et moyenne complexité pour des personnes n’ayant qu’un accès limité ou nul aux soins de santé.

Les bénéficiaires sont en particulier les populations autochtones et riveraines qui vivent le long d’un tronçon de 1’000 kilomètres du fleuve Amazone. Les cas les plus graves seront transmis aux hôpitaux de base d’Óbidos, Juruti et Alenquer.

«Beau geste concret» à l’approche du Synode sur l’Amazonie

Le pape François exprime sa «grande satisfaction» pour cette inauguration officielle du bateau-hôpital qui porte son nom. Il «apportera la Parole de Dieu et offrira un accès à une meilleure santé pour les populations les plus dans le besoin, surtout les peuples indigènes et les   ribeirinhos«, les populations vivant essentiellement d’une pêche de subsistance le long du fleuve Amazone, se réjouit le pontife argentin.

Il se félicite de ce «beau geste concret» à l’approche du Synode sur l’Amazonie qui se tiendra en octobre au Vatican. La mission primordiale de ce bateau, estime le pape, sera d’annoncer le Royaume de Dieu et de soigner les malades, «répondant ainsi au mandat donné par le Seigneur à ses disciples, et en conformité avec le désir de ces populations amazoniennes de vivre en harmonie avec la nature».

Un réconfort pour les populations locales

Le pape François rappelle enfin une nouvelle fois que l’Eglise dans son ensemble est appelée à être «un hôpital de campagne, accueillant pour tous, sans distinctions ou conditions». A travers cette initiative originale, elle se présente aussi comme un «hôpital sur l’eau», à l’image de Jésus qui «en marchant sur l’eau, calma les eaux et fortifia les disciples dans la foi».

«Ce bateau apportera beaucoup de réconfort spirituel, comme un calmant pour les agitations des hommes et femmes souffrants, abandonnés à leur propre sort».

Il remercie les initiateurs du projet, un «beau signal de foi et de solidarité chrétienne», et adresse sa bénédiction apostolique à tous les médecins, volontaires, bienfaiteurs, et à tous ceux qui seront accueillis sur ce bateau. Il demande enfin de prier pour lui et «pour les bons fruits du prochain Synode sur l’Amazonie».

D’un coût de 25 millions de réaux (environ 6,6 millions de CHF), l’embarcation, de 32 mètres long et 8 de large, est armée pour des expéditions de dix jours. Le bateau-hôpital compte dix membres d’équipage et une vingtaine de professionnels de la santé et plusieurs religieux et religieuses.  (cath.ch/cnbb/be)

Le bateau-hôpital 'Pape François' soigne les indigents sur le fleuve Amazone | © CNBB
19 août 2019 | 14:26
par Jacques Berset
Amazonie (58) , bateau-hôpital (2) , Belém (1) , pape françois (1593)
Partagez!