Le projet de constitution sur la Curie romaine envoyé aux conférences épiscopales

Les conférences épiscopales dans le monde vont très prochainement être consultées sur le projet de constitution apostolique organisant la Curie romaine, a déclaré Alessandro Gisotti le 10 avril 2019.

Le directeur ad interim du Bureau de presse du Saint-Siège s’exprimait à l’issue de la 29e réunion du Conseil des cardinaux (C6).

Le pape François, a rappelé Alessandro Gisotti, a voulu élargir la consultation autour du projet de constitution organisant la Curie romaine. Comme cela avait déjà été annoncé à la fin de la session précédente du C6, celle-ci devra ainsi être étudiée par les conférences épiscopales nationales, les synodes des Eglises orientales, les dicastères de la Curie, les conférences des supérieurs religieux ainsi que quelques universités pontificales.

La plus grande discrétion exigée

Ce texte provisoire – toujours intitulé Praedicate evangelium – sera très prochainement envoyé aux présidents des conférences épiscopales, a ainsi indiqué le directeur du Bureau de presse. La transmission dans les principales langues – dont le français, l’anglais et l’espagnol – devrait suivre. Cet envoi sera accompagné d’une lettre du secrétaire du C6, Mgr Marcello Semeraro, leur demandant la plus grande discrétion autour de ce document. Celui-ci reste un document du C6, a insisté Alessandro Gisotti, et n’a pas été approuvé par le pape François.

Les retours des différentes parties consultées seront examinés par les membres du C6 au cours des prochaines sessions de réunion. Même si ce processus peut être long et nécessitera encore du travail d’analyse de ces observations et suggestions, la remise définitive du projet de constitution apostolique au pape est toujours prévue d’ici la fin de l’année.

La présence de femmes au sein du Saint-Siège

Au cours de leurs trois journées de travail, les participants se sont également penchés sur l’orientation missionnaire que la Curie romaine doit adopter, en particulier à la lumière de la future constitution. L’engagement à renforcer la synodalité «à tous les niveaux» de l’Eglise a également été étudié, de même que la nécessité d’une plus grande présence de femmes à des fonctions de direction au sein du Saint-Siège.

Ce dernier thème, a par ailleurs indiqué Alessandro Gisotti, fait de plus partie de ceux sur lesquels le C6 veut se pencher au cours de ses prochaines réunions. En effet, ses travaux ne s’arrêtent pas avec la remise définitive d’un projet de constitution au chef de l’Eglise catholique. Les membres du Conseil des cardinaux ont ainsi commencé à réfléchir aux thèmes qu’ils souhaitaient inscrire à l’agenda des prochaines sessions.

La prochaine réunion du C6 se déroulera du 25 au 27 juin 2019. Elle s’achèvera ainsi à la veille d’une date habituellement choisie pour la tenue des consistoires et à l’avant-veille de la fête des saints Pierre et Paul. (cath.ch/imedia/xln/be)

Cardinal Oscar Andrés Rodriguez Maradiaga, membre du C6 et archevêque de la capitale hondurienne Tegucigalpa | © Jacques Berset
10 avril 2019 | 15:14
par Jacques Berset
Partagez!