Icône représentant les 21 coptes martyrisés en Libye par les terroristes de Daech, 'l'Etat islamiquie' le 15 février 2015
Vatican
Icône représentant les 21 coptes martyrisés en Libye par les terroristes de Daech, 'l'Etat islamiquie' le 15 février 2015

Le sang des martyrs est “semence de l’unité des chrétiens“, assure le pape François  

29.02.2016 par I.MEDIA

Le pape François a rencontré le patriarche de l’Eglise orthodoxe Tewahedo d’Ethiopie, Abuna Matthias, au Vatican, le 29 février 2016. Evoquant une nouvelle fois la réalité de l’œcuménisme du sang, le pape a affirmé que le sang des martyrs d’aujourd’hui était “semence de l’unité des chrétiens“. Il a aussi appelé les gouvernants à promouvoir la paix.

Après un entretien en privé, le pape et le patriarche ont chacun prononcé un discours, exprimant l’amitié et la proximité spirituelle entre les deux Eglises. “Nous avons presque tout en commun, a assuré l’évêque de Rome: une seule foi, un seul baptême, un seul Seigneur et sauveur, Jésus-Christ. (…) Ce qui nous unit est beaucoup plus grand que ce qui nous divise“. Evoquant “l’œcuménisme des martyrs“, le pape François a affirmé que le sang des martyrs d’aujourd’hui, appartenant “à toutes les Eglises“, était “semence de l’unité des chrétiens“ car “leurs noms sont écrits dans l’unique martyrologe de l’Eglise de Dieu“. Une référence à l’expression traditionnelle des premiers siècles: “Le sang des martyrs est semence des chrétiens“.

Efforts de l’Ethiopie salués

Dénonçant la violence dévastatrice dirigée contre les chrétiens et d’autres minorités au Moyen-Orient et en certains endroits de l’Afrique, le chef de l’Eglise catholique a appelé une nouvelle fois ceux qui gouvernent les destins politiques et économiques du monde à promouvoir une coexistence pacifique, fondée sur le respect réciproque et sur la réconciliation, sur le pardon mutuel et sur la solidarité.

Le pape François a aussi salué les grands efforts accomplis par l’Ethiopie pour améliorer les conditions de vie de la population et pour construire une société toujours plus juste, fondée sur l’Etat de droit et sur le respect du rôle des femmes. Déplorant en particulier le problème du manque d’eau et ses graves répercussions sociales et économiques, le pape a encouragé la collaboration des Eglises en faveur du bien commun et de la protection de la Création.

Le patriarche éthiopien a quant à lui souhaité le développement de la collaboration entre les deux Eglises, notamment au service de la vie humaine et de l’environnement.

A la tête de l’Eglise Tewahedo depuis février 2013, Abuna Matthias était à Rome du 26 au 29 février, pour une visite pastorale auprès de l’importante communauté éthiopienne. Son prédécesseur, Abuna Paulos, avait été reçu par Jean Paul II en 1993 puis par Benoît XVI en 2009. (cath.ch-apic/imedia/ak/rz)


Le Père Victor Luke Odhiambo, premier Kenyan devenu jésuite, a été assassiné. | DR

Le premier jésuite Kenyan assassiné

L'intérieur de la basilique de la Sagrada Familia à Barcelone: un chemin de beauté pour évangéliser (photo wikimedia commons CC BY-SA 3.0)

Barcelone: 16 martyrs de la Guerre civile béatifiés le 10 novembre

Actualités ›