Suisse

Le sapin de Noël du Vatican est dédié au Caritas Baby Hospital

Au cœur de la magie de la place Saint-Pierre à Rome, le sapin de Noël du Vatican est dédié cette année 2019 au Caritas Baby Hospital de Bethléem, le seul hôpital pédiatrique de toute la Cisjordanie occupée. Avec 53’000 traitements pédiatriques en 2018, cet établissement fait partie des piliers du système de santé palestinien.

Le Caritas Baby Hospital de Bethléem est géré par l’œuvre d’entraide chrétienne Secours aux Enfants Bethléem basée à Lucerne. Il s’agit du plus grand projet suisse privé d’aide au développement en Palestine. Ce n’est que grâce à des dons que l’hôpital peut accomplir sa tâche et sauver des vies d’enfants.

Aidés indépendamment de l’origine et de la religion

Cette année, les lumières de l’arbre de Noël sur la place Saint-Pierre brillent pour le Caritas Baby Hospital dès le 5 décembre. Dans le climat de tension qui règne au Proche Orient, l’hôpital pédiatrique de Bethléem est perçu comme le garant d’une prise en charge médicale complète pour les enfants malades, quelle que soit leur origine ou leur religion, note dans un communiqué Secours aux Enfants Bethléem.

La doctoresse Hiyam Marzouqa est la directrice médicale du Caritas Baby Hospital de Bethléem | © www.erzdioezese-wien.at

Le premier arbre de Noël a été érigé sur la place Saint-Pierre à Rome en 1982. Cette année-là, un paysan polonais offrait un immense sapin au pape Jean Paul II. Une nouvelle tradition était née. Depuis lors, le pape reçoit chaque année en cadeau un arbre de Noël d’un pays différent. Cette année, l’épicéa haut de 25 mètres provient du haut-plateau d’Asiago, dans la province italienne de Vicence, en Vénétie.

Conditions de vie très difficiles en Cisjordanie occupée

La commune, la paroisse et les écoles de la région ont choisi de dédier le sapin aux petits patients du Caritas Baby Hospital. Elles souhaitent ainsi attirer l’attention sur les conditions de vie très difficiles des enfants de Bethléem. Les lumières de l’arbre sont allumées depuis le 5 décembre.

Le concept de soins du Caritas Baby Hospital prévoit la participation étroite des mères au processus de guérison de leur enfant. L’hôpital dispose aussi d’un service social bien étoffé. En 2018, 53’000 enfants et nouveau-nés y ont été hospitalisés ou ont reçu des soins ambulatoires.

Le centre de formation de l’hôpital offre des cours de perfectionnement à ses collaborateurs et aux personnes externes. Ce n’est que grâce à des dons que l’hôpital peut remplir son mandat et sauver des vies d’enfants. A Noël, traditionnellement, les évêques suisses lancent un appel pour la collecte en faveur de l›hôpital d’enfants de Bethléem. (cath.ch/be)

Le Caritas Baby Hospital de Bethléem | © www.kinderhilfe-bethlehem.ch
6 décembre 2019 | 16:22
par Jacques Berset
Partagez!