Le Vatican aurait proposé une réunion pour la paix au Soudan du Sud

Le président du Soudan du Sud, Salva Kiir Mayardit, et le chef des rebelles, Riek Machar, auraient été invités au Vatican les 9 et 10 avril 2019 pour une réunion afin de favoriser l’accord de paix dans ce pays, a rapporté le média local Radio Tamazuj le 1er avril.

Lorsque le Soudan du Sud devient indépendant en 2011, Salva Kiir prend la tête du pays tandis que Riek Machar est nommé vice-président. Deux ans plus tard, ce dernier est limogé de son poste. Cette décision déclenche quelques mois plus tard une guerre civile. Afin de mettre fin à celle-ci, Riek Machar est de nouveau nommé vice-président en février 2016 avant d’être licencié une seconde fois en juillet de la même année. Les combats reprennent et ce n’est qu’en septembre dernier qu’un accord de paix a été signé entre le gouvernement et les rebelles menés par Riek Machar. Toutefois, la situation sur place demeurerait précaire.

Alors que le pape François a manifesté à plusieurs reprises son souci pour le Soudan du Sud et sa population, Radio Tamazuj affirme qu’il aurait invité les deux responsables à une réunion au Vatican pour «restaurer la confiance». Si elle était avérée, une telle rencontre rappellerait celle entre le pape et les deux principaux leaders colombiens, Juan Manuel Santos et Alvaro Uribe, en décembre 2016. Le but était alors de plaider en faveur de l’accord de paix avec les FARC.

Si la rencontre avec les responsables sud-soudanais venait à avoir lieu, elle se déroulerait moins d’un mois après une rencontre entre le chef de l’Eglise catholique et Salva Kiir. A cette occasion, le pontife avait demandé «que soient vérifiées les conditions pour une possible visite au Soudan du Sud, en signe de proximité avec la population et d’encouragement au processus de paix». Une mission à laquelle a pu s’atteler Mgr Paul Richard Gallagher, secrétaire pour les relations avec les Etats, au cours d’une visite dans ce pays du 21 au 26 mars derniers. (cath.ch/imedia/xln/bh)

Le catéchisme sous les arbres, dans le Soudan du Sud déchiré par la guerre civile. | © C. Schmid/AED
2 avril 2019 | 17:02
par Bernard Hallet
Partagez!