L'école Sainte-Ursule de Porrentruy (JU) fête ses 400 ans. | © P. Tissier/Jura pastoral
Suisse
L'école Sainte-Ursule de Porrentruy (JU) fête ses 400 ans. | © P. Tissier/Jura pastoral

L’Ecole Sainte-Ursule de Porrentruy souffle 400 bougies

27.02.2019 par Bernard Hallet

L’Ecole Sainte-Ursule de Porrentruy (JU) fête ses 400 ans. Plusieurs manifestations vont marquer le jubilé de cet établissement fondé par la religieuse Anne de Xainctonge en 1619, annonce le comité le 27 février 2019.

Les festivités de ce jubilé ont débuté avec le vernissage, le 15 février, d’une exposition commémorative au Musée de l’Hôtel-Dieu, à Porrentry. L’exposition sur la “Confrérie de Sainte-Ursule“, présente, jusqu’au 26 mai, des documents historiques, des travaux d’aiguille et des photos retraçant la vie de la congrégation et de l’école qu’elle a fondée au 17e siècle.

Un programme d’ouverture

Le programme prévoit également une “Journée à l’école“ qui permettra, le 7 mai, aux 150 élèves de vivre une journée au 17e siècle. Le 26 octobre, une journée “portes ouvertes“ incitera les anciens élèves et les curieux à (re)découvrir l’institution.

Le comité du 400e recevait la presse le 27 février 2019. De g. à dr.: Emilie Moreau, communication ; Jean-Marie Donzé, logistique et animation ; Gérard Guenat, président du Comité ; Marie-Danièle Goffinet ; Claude Rebetez, responsable de la plaquette du jubilé ; Mireille Courbat, directrice de l’école. | © P. Tissier

Point d’orgue du jubilé, une messe sera célébrée le 27 février par l’évêque de Bâle, Mgr Félix Gmür, à l’église Saint-Pierre de Porrentruy, suivie d’un repas de soutien. Le comité espère, à cette occasion, une participation importante des anciens élèves. Le jubilé s’achèvera avec le traditionnel spectacle de Noël, les 11, 12, 17 et 18 décembre.

Les bénéfices des manifestations seront remis au Conseil de Fondation de l’Ecole Sainte-Ursule. Les fonds récoltés permettront d’ouvrir les chantiers nécessaires à l’entretien de l’institution pour assurer son avenir.

Depuis 1619

Fêter un tel anniversaire n’est pas si fréquent pour une institution scolaire, issue d’une congrégation qui marqué la vie de Porrentry. Les liens étroits entre la ville et les Ursulines remontent au 17e siècle.

En avril 1619, Anne de Xainctonge, fondatrice des Ursulines, originaire de Dijon, obtient du prince-évêque de Bâle, Guillaume Rinck de Baldenstein, d’ériger une communauté à Porrentruy. La ville officialise l’installation des religieuses en juin de la même année. Un couvent est construit en 1626. Anne de Xainctonge, née à Dijon le 21 novembre 1567 et morte à Dole le 8 juin 1621, fut déclarée vénérable en 1900. (cath.ch/com/bh)


Saint Jean-Baptiste de La Salle (1651-1719) est le fondateur des Frères des écoles chrétiennes | La Salle France

Le pape encourage les lasalliens à s'engager contre la “culture de mort”

L'abbé Bernard Miserez ne reste pas cloîtré à la chapelle du Vorbourg (JU). | © B. Hallet

Bernard Miserez: “Le Vorbourg c’est la simplicité!“ (7/7)

Actualités ›