Vatican

L’Eglise a besoin des couples mariés exemplaires, déclare François

L’Eglise a aujourd’hui besoin d’époux chrétiens qui soient des témoins constants de l’Evangile, a insisté le pape François le 25 janvier dans son discours inaugural de l’année 2020 aux juges et avocats du Tribunal apostolique de la Rote romaine.

La Rote romaine, un des trois tribunaux du Saint-Siège, est essentiellement un tribunal d’appel qui juge notamment, en deuxième instance, les demandes de reconnaissance de nullité de mariage.

Un «modèle de vie conjugale»

Le pape François a demandé aux juges de l’instance judiciaire vaticane de s’inspirer de la place qu’ont occupée en leur temps Aquila et Priscille. Comme ces deux époux martyrs des premiers temps du christianisme, les couples mariés «sont parfaits» pour suppléer l’Eglise dans certaines tâches, comme la préparation au mariage.

Les paroisses ont besoin de tels couples pour «atteindre les fidèles qui, tout en se déclarant chrétiens, restent absents de la fréquence des sacrements et privés, ou presque, de la connaissance du Christ», a expliqué le pontife.

Devant les membres de la Rote romaine, le pape a donné en exemple ce couple marié qui apparait aux côtés de saint Paul et constituent un «modèle de vie conjugale». Cette lecture s’inspirait de la catéchèse sur les Actes des Apôtres dispensée par le pape le 13 novembre 2019.

L’Eglise n’est pas un «cercle de parfaits»

Le pape François a critiqué les pasteurs «parfois fermés et rigides» qui conçoivent l’action de l’Eglise comme un «cercle de parfaits».  Il a demandé aux juges de ne pas se résigner à une «Eglise de quelques-uns», mais «dans l’obscurité de la foi» de répondre «à l’invitation à transmettre à l’avenir la beauté de la famille chrétienne» en donnant «de la visibilité» aux «témoins constants» de cette réalité que sont certains couples mariés.

Prendre garde aux «intérêts commerciaux»

Le 266e pape a rappelé que les «deux perles» de sa réforme des procès en nullité de mariage sont «la proximité et la gratuité». Pour cela, il a appelé les juges à prendre garde «aux intérêts commerciaux» qui peuvent les détourner de leur mission. (cath.ch/imedia/cd/be)

Le pape François saluant les juges de la Rote romaine, le 25 janvier 2020 au Vatican. | © Vatican Media
26 janvier 2020 | 15:05
par Jacques Berset
Partagez!