Un  miracle a  été reconnu par l’intercession du vénérable Père Arsenio da Trigolo. (Photo: DR)
Vatican
Un miracle a été reconnu par l’intercession du vénérable Père Arsenio da Trigolo. (Photo: DR)

L’Eglise accueille un nouveau bienheureux et sept vénérables

22.01.2017 par I.MEDIA

Le pape François a reçu en audience privée le 20 janvier 2017 le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation des causes des saints, a indiqué le Bureau de presse du Saint-Siège le 21 janvier. Le Souverain pontife a autorisé la Congrégation à promulguer les décrets créant un nouveau bienheureux capucin, le Père Arsenio da Trigolo et sept vénérables, dont un formateur spirituel de Karol Wojtyla.

Un  miracle a  été reconnu par l’intercession du vénérable Père Arsenio da Trigolo, membre de l’Ordre des frères mineurs capucins, faisant de lui un bienheureux. Né à Trigolo dans la province de Cremona (Italie) en 1849, le Père Arsenio est ordonné prêtre en 1874. Il fonde en 1892, la Congrégation des sœurs de Marie très sainte consolatrice. Malade de l’artériosclérose, il s’éteint en 1909 au couvent des Capucins de Bergame. Il a été déclaré Vénérable le 21 Janvier 2016 par le pape François.

Un laïc parmi les nouveaux vénérables

Un laïc figure aussi parmi les nouveaux vénérables: Jan Tyranowski (1901-1947), un collaborateur de la paroisse salésienne Saint-Stanislaus Kostka à Cracovie pendant l’occupation nazie. Il est par ailleurs considéré comme un pilier de la formation spirituelle de jeunes, dont Karol Wojtyla, futur Jean-Paul II. Le pape François a également reconnu les vertus héroïques de la Sœur Santina Maria Addolorata (1897-1981), fondatrice de la Congrégation des sœurs disciples du Sacré Cœur.

Cinq prêtres ont par ailleurs été fait vénérables: le Père Joseph Wech Vandor, prêtre salésien et missionnaire né en 1909 et mort à Cuba en 1979, le prêtre mexicain Raimondo Jardón Herrera (1887-1934), le Père Giovanni Sáez Hurtado (1897-1982), le Père Ignazio Beschin (1880-1952) et le Père Francesco Convertini (1898-1976) salésien de la Société de saint Jean Bosco. (cath.ch/imedia/bh)


“Mariano Mullerat a persévéré dans l'amour du Christ, malgré les difficultés, [...] et la persécution“, a affirmé Mgr Becciu. | DR

Le cardinal Becciu salue l'exemple du bienheureux Mariano Mullerat

Agé de 80 ans, le Cardinal Angela Amato doit quitter son poste. | Jeffrey Bruno/Flickr/CC BY-NC-ND 2.0

Le cardinal Angelo Amato quitte la Congrégation pour les causes des saints

Actualités ›