L'Eglise orthodoxe russe fête les 100 ans de la restauration du patriarcat de Moscou

L’Eglise orthodoxe russe a célébré le 4 décembre 2017, le 100e anniversaire de la restauration du patriarcat de Moscou supprimé pendant deux siècles par les tsars.

A cette occasion de cet anniversaire, le patriarche Cyrille a transféré les reliques du patriarche Thikon du monastère de Donskoï à la cathédrale du Christ sauveur de Moscou. Thikon avait été intronisé comme patriarche de Moscou le 4 décembre 1917, après la chute du tsar Nicolas II. Il restaurait ainsi la lignée des patriarches de Moscou dont le tsar Pierre le Grand (1682-1725) avait supprimé la charge. Le dernier patriarche Adrien était mort en 1700.

Après sa formation en Russie Thikhon devint évêque en Alaska et obtient même la nationalité américaine. De retour en Russie en 1907, il fut évêque d’Iaroslavl puis de Vilnius (actuellement en Lituanie). Elu évêque de Moscou en 1917, il en devint le patriarche en décembre de la même année.

Vite considéré par les bolcheviks comme un ennemi du peuple, pour avoir dénoncé l’assassinat de la famille du tsar et la confiscation des biens de l’Eglise, il fut incarcéré d’avril 1922 à juin 1923 au monastère de Donskoï. Il publia ensuite diverses déclarations d’allégeance au pouvoir avant d’être destitué par un pseudo-concile piloté par les Soviets et réduit au rang de simple citoyen. Cette destitution ne fut cependant jamais reconnue par l’Eglise orthodoxe russe. Malade il fut hospitalisé en 1924 et mourut le 7 avril 1925. Il a été canonisé en 1989. (cath.ch/kna/mp)

5 décembre 2017 | 15:28
par Maurice Page
Partagez!