Suisse

Les Chanteurs à l’étoile amènent la lumière à Oron-la-Ville

Sept enfants ont enfilé le costume des rois mages et ont sillonné les rues d’Oron-la-Ville (VD) l’après-midi du 6 janvier 2021. A défaut de pouvoir chanter, ils ont fait écouter des chants et donné la traditionnelle bénédiction. Un rayon de soleil pour les personnes seules qu’ils ont visitées.

«Les enfants n’ont pas pu chanter pour les personnes qu’ils ont visitées. Ils en mourraient d’envie pourtant». Navrée, Zanna Sorokina, animatrice pastorale dans l’Unité pastorale (UP) St-Pierre Les Roches, explique qu’en raison des normes sanitaires dues à la pandémie, les chants ont été diffusés sur une boom box synchronisées avec un smartphone. «Ils ont pu quand même dire la bénédiction».

Costumés en rois, anges et bergers, les sept Chanteurs à l’étoile ont sillonné les rues d’Oron-la-Ville en bravant le froid de janvier avec enthousiasme. Accompagnés par Zanna Sorokina et une bénévole en paroisse, ils ont égayé cet après-midi mi-figue, mi-raisin, en rendant visite notamment aux personnes âgées vivant seules.

La paroisse avait en effet signalé au préalable à l’animatrice pastorale ces personnes ayant perdu le lien avec leur communauté, la pandémie les ayant éloignées physiquement de la messe et de la paroisse.

Distance et épuisette

A chaque arrêt, les enfants ont dû garder leurs distances et ont récolté les dons à l’aide d’une épuisette. Après huit haltes musicales et une pause, l’après-midi s’est terminé avec un goûter bien mérité, avant que leurs parents ne viennent les chercher.

Zanna Sorokina avait préparé cette sortie depuis le début de l’année. Elle a sensibilisé les jeunes et leurs parents. «C’est le premier groupe de Chanteurs à l’étoile que je mets sur pied. Avec toutes ces contraintes sanitaires, j’ai longuement hésité avant de finalement organiser cette sortie». Une vidéo dans laquelle Mgr Alain de Raemy, évêque auxiliaire de Lausanne, Genève et Fribourg, encourage les Chanteurs à l’étoile l’a décidée. Des inscriptions de dernière minute l’ont confortée dans sa démarche.

La dons que les chanteurs d’un jour ont «pêchés» avec leur épuisette sont destinés cette année aux enfants de Guinée. (cath.ch/bh)

Malgré le froid, les Chanteurs à l'étoile ont fait briller leur étoile pour les personnes seules qu'ils ont visitées | © Jean-Claude Huot
7 janvier 2021 | 00:49
par Bernard Hallet
Partagez!