International

Les évêques relèvent une amélioration progressive de la situation en Centrafrique

Pour la première fois depuis le début des violences intercommunautaires en République centrafricaine (RCA) en 2013, la Conférence épiscopale locale a constaté une amélioration progressive de la situation socio-politico-économique dans le pays.

Contrairement aux années précédentes, un grand nombre d’établissements scolaires ont pu fonctionné sans être perturbés, même si, à l’intérieur du pays, certains ont cruellement manqué d’enseignants. Les examens d’Etat ont eu lieu », ont noté les évêques à l’issue de leur assemblée.

La Conférence s’est aussi réjouie du succès du rapatriement de citoyens, restés longtemps à l’étranger, avec l’appui du HCR et de la MINUSCA. S’y ajoute le redéploiement progressif des Forces armées de Centrafrique (FACA) dans plusieurs provinces.

«Nous apprécions également la poursuite de la nouvelle phase du Désarmement, démobilisation, et réinsertion (DDR)». Ce qui assure, un tant soit peu’ les populations ont  indiqué les évêques. Ils ont réclamé le retour sans condition de l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue du territoire centrafricain. (cath.ch/ibc/mp)

Une jeune déplacée porte son enfant dans un camp de réfugiés de Bossangoa au Centrafrique
30 juin 2019 | 16:24
par Maurice Page
Centrafrique (70) , Evêques (87)
Partagez!