Vatican

«Les familles doivent prendre conscience de leur vocation missionnaire»  

L’Eglise a plus que jamais besoin de se construire «en écoutant les familles, les regardant, les observant». C’est l’avis de Gabriella Gambino. Un an après la Rencontre mondiale des familles de Dublin, la sous-secrétaire du dicastère pour les laïcs, la famille et la vie dresse un bilan sur la place des familles dans l’Eglise catholique.

Après la rencontre de Dublin d’août 2018, les familles ont été placées au «cœur de l’Eglise», estime Gabriella Gambino. Pour le pape François, comme pour le pape Jean Paul II, la famille est «la voie de l’Eglise» et «l’icône» de l’amour de Dieu, remarque l’Italienne, mère de cinq enfants.

Selon l’expression du pape argentin, la famille est «l’Eglise domestique, le lieu où l’Esprit Saint se déplace et agit».

C’est pourquoi l’Eglise a plus que jamais besoin de «se comprendre elle-même, en écoutant les familles, les regardant, les observant ou encore en les interpellant», a plaidé Gabriella Gambino au micro de Vatican News

Vocation à l’annonce de l’amour de Dieu

C’est seulement ainsi que l’Eglise pourra se construire. De même, les familles doivent être conscientes de «leur vocation missionnaire» à l’annonce de l’amour de Dieu. L’Eglise doit ainsi en faire des protagonistes de cette annonce, un aspect central pour son élan évangélisateur. Dans le sillage de l’exhortation apostolique Amoris Laetitia (2016), le dicastère du Saint-Siège s’applique à faire comprendre la centralité du mariage et de la famille pour l’édification de la société de demain.

Selon sa sous-secrétaire, cela passe par une approche différente de la préparation au mariage des jeunes, en les formant très tôt jusqu’à ce qu’ils deviennent des couples engagés. En outre, Gabriella Gambino plaide pour la formation des laïcs, dans le domaine de la relation parent-enfant et de la vie de famille. Il s’agit pour le dicastère de soutenir «tous les contextes dans lesquels la vie de famille ne se déroule pas dans la paix et dans la joie».

En chemin vers la prochaine Rencontre mondiale des familles

Du 21 au 23 juin 2021, se tiendra à Rome, la prochaine Rencontre mondiale des familles, ayant pour thème ›L’amour familial : vocation et chemin de sainteté’. L’Italienne espère ainsi qu’à cette occasion les familles pourront «témoigner de la beauté de leur vocation avec toutes ses possibilités et ses difficultés, ses joies et ses fatigues». (cath.ch/imedia/cg/dp)

Gabriella Gambino, sous-secrétaire du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie | © Vaticanews
26 août 2019 | 12:21
par Davide Pesenti
Partagez!