Au jour de leur nomination au Bureau de presse du Saint-Siège, les journalistes laïcs et étrangers Greg Burke et Paloma Garcia Ovejero ont été reçus en privé par le pape François. (Photo: Osservatore Romano/Keystone ©)
Vatican
Au jour de leur nomination au Bureau de presse du Saint-Siège, les journalistes laïcs et étrangers Greg Burke et Paloma Garcia Ovejero ont été reçus en privé par le pape François. (Photo: Osservatore Romano/Keystone ©)

Les journalistes chrétiens doivent se distinguer par “leur éthique professionnelle“

09.11.2018 par I.Media

Les journalistes chrétiens doivent se distinguer par leur “éthique professionnelle” et leur “attitude positive” envers les personnes, a estimé le pape François lors d’une rencontre avec les étudiants en journalisme d’une école catholique allemande, le 9 novembre 2018.

“Comme il est facile de se laisser emporter” par une opinion commune, un défaitisme et un pessimisme, qui “paralysent et aveuglent”. Le pape a ainsi incité les apprentis journalistes à demandé la “parrhésie”, autrement dit un franc-parler qui vient du Saint-Esprit et aide à se remettre “avec confiance à la vérité du Christ qui rend libre”.

“Aider les gens à ouvrir les yeux”

Les journalistes chrétiens sont en effet appelés à se rendre au delà “du mur de la tristesse et de la résignation”, a considéré le pape. Ceux-ci doivent en effet se distinguer par leur “attitude positive” envers les personnes et leur “éthique professionnelle”. “Vous ne faites pas simplement un travail, a-t-il souligné, mais vous vous acquittez d’une tâche et d’un engagement”.

Il leur a demandé en particulier “d’aider les gens à ouvrir leurs yeux et leurs oreilles, et surtout leur cœur”, afin de se faire protecteur des uns des autres. Le Souverain pontife les a ainsi remerciés d’appeler l’injustice par son nom et de parler de “belles choses” qui ne finissent pas toujours en première page. De cette façon, a-t-il estimé, les journalistes accompagnent le travail de l’Eglise. (cath.ch/imedia/ah/gr)


Le pape François s’est connecté le 9 juin 2017 pendant une quarantaine de minutes avec des jeunes du monde entier. (Photo: Scholas Occurentes)

Les jeunes sont ”l'aujourd'hui de Dieu”, affirme le pape François

Trois lumignons allumés en signe de repentance pour les abus sexuels (photo Maurice Page)

Journaliste catholique et abus sexuels

Actualités ›