Suisse

Les juifs de Suisse bouleversés par l’attentat à San Diego

Après l’attentat,survenu le 27 avril 2019 contre une synagogue de San Diego, en Californie, les juifs de Suisse ont exprimé leur inquiétude face à cette attaque contre la paix et la liberté.

Selon les dernières informations, l’attentat commis le jour du Schabbat, dans la synagogue de Poway, près de San Diego, dans l’Etat de Californie, a fait un mort et plusieurs blessés.

L’auteur de l’attentat, un jeune terroriste de 19 ans, n’était pas connu des services de police. Mais après son arrestation, la police a découvert sur ses comptes de réseaux sociaux de nombreuses prises de position racistes et suprémacistes ainsi que ses intentions de s’en prendre à des juifs. « Tous les juifs doivent aller en enfer!», avait-t-il notamment écrit. Il expliquait aussi être inspiré par l’attentat commis contre une synagogue de Pittsburgh en octobre dernier.

Selon les premiers éléments de l’enquête, une tragédie beaucoup plus grave a été évitée du fait que l’arme du terroriste s’est enrayée. Il s’est alors enfui en voiture avant d’être arrêté un peu plus tard.

Une nouvelle attaque contre la paix et la liberté

Les juifs de Suisse, représentés par la Fédération suisse des communautés israélites (FSCI) et la Plateforme des juifs libéraux de Suisse (PJLS) s’associent à la peine des victimes et de leurs proches.

Les attaques répétées de ces derniers mois sur des fidèles dans des synagogues, églises et mosquées témoignent de l’escalade effrayante de la violence contre les religions. Au-delà des communautés concernées, c’est une attaque contre la paix et la liberté et un enjeu pour toute la société, conclut le communiqué. (cath.ch/com/mp)

Fédération suisse des communautés israélites Logo de la FSCI
28 avril 2019 | 13:23
par Maurice Page
Partagez!