International

Les organisations caritatives britanniques demandent de l’aide

Avec des revenus en baisse et une demande d’aide en forte hausse, la pandémie de coronavirus a frappé de plein fouet les organisations caritatives britanniques. Les organisations catholiques font aujourd’hui pression sur le gouvernement pour qu’il augmente son aide aux dons.

Les évêques catholiques d’Angleterre et du Pays de Galles, ainsi que les principales organisations catholiques demandent l’introduction d’un niveau plus élevé d’aide aux dons.

Leur demande, formulée dans une lettre ouverte au ministre de la culture Oliver Dowden, souligne que ce changement, qui permettrait aux organisations caritatives de bénéficier d’un coup de pouce financier, est nécessaire de toute urgence, vu que les mesures de confinement ont été levées.

Soulignant la situation financière difficile à laquelle sont confrontées de nombreuses organisations caritatives et Eglises de la crise en raison du coronavirus, les signataires, dont l’Union catholique et le réseau d’action sociale Caritas ont demandé qu’un régime d’aide renforcé soit mis en place dès que possible. Avec des revenus en baisse et une demande de services en hausse, la pandémie de coronavirus a provoqué un profond bouleversement pour de nombreuses organisations caritatives. 

Organisations caritatives durement touchées

Selon une étude réalisée par un groupe de réflexion indépendant, une organisation caritative sur dix au Royaume-Uni est menacée de faillite en raison de la pandémie. Pro Bono Economics a estimé en juin que la crise entraînerait une perte de revenus de 6,4 milliards de livres sterling pour les organisations caritatives au cours des six prochains mois, tout comme la demande de services supplémentaires a augmenté le coût de 3,7 milliards de livres sterling.

La grande majorité des 170 000 organisations caritatives du Royaume-Uni sont classées comme «petites», avec un revenu inférieur à 100 000 livres sterling (119 371 CHF) et ont été particulièrement vulnérables aux perturbations causées par la pandémie. 

Un porte-parole de la Conférence des évêques catholiques d’Angleterre et du Pays de Galles, s’exprimant en faveur de la lettre, a déclaré que «la société doit être réouverte non seulement aux membres de la société en bonne santé, employés et financièrement stables, mais aussi aux personnes marginalisées et vulnérables».

Exprimant l’espoir que le taux d’aide aux dons soit augmenté, le porte-parole a loué le «travail crucial» des organisations caritatives à cet égard. (cath.ch/thetablet/am/cp)

Des bénévoles de l'association Step to Hope transportent des repas dans l'enceinte de l'église de St-Cuthbert, à Edinburgh | © Andrew Milligan/PA Wire/PA Images
12 août 2020 | 11:31
par Carole Pirker
Partagez!