Dans son exhortation apostolique “Christus vivit“, le pape, ici aux JMJ de Cracovie, s'adresse directement aux jeunes. | © Mazur/episkopat.pl
Vatican
Dans son exhortation apostolique “Christus vivit“, le pape, ici aux JMJ de Cracovie, s'adresse directement aux jeunes. | © Mazur/episkopat.pl

Les points saillants de l'exhortation apostolique “Christus vivit“

02.04.2019 par I.MEDIA

Christus vivit, l’exhortation apostolique du pape qui fait suite au synode sur les jeunes a été publiée le 2 avril 2019. Morceaux choisis de ce texte de 136 pages et 299 paragraphes.

Dans le prolongement du synode sur les jeunes, la famille et le discernement vocationnel, l’exhortation apostolique Christus vivit – Le Christ vit, en latin – balaie une multitude de préoccupations chères aux jeunes. Ecrite pour eux, elle constitue aussi une invitation pour l’ensemble des fidèles. Malgré son exhaustivité, certains thèmes occupent une place toute particulière. Dialogue entre les générations, enjeux du numérique ou encore rôle des jeunes dans la crise que traverse l’Eglise.

Rêves et prise de risques

”Jeunes, ne renoncez pas au meilleur de votre jeunesse, (…) ne vivez pas toute votre vie derrière un écran. Ne devenez pas le triste spectacle d’un véhicule abandonné. Ne soyez pas des voitures stationnées. Il vaut mieux que vous laissiez germer les rêves et que vous preniez des décisions. Prenez des risques, même si vous vous trompez. (…) Ouvrez la porte de la cage et sortez voler ! S’il vous plaît, ne prenez pas votre retraite avant l’heure!” (143)

“Prenez des risques, même si vous vous trompez.“

Don de soi et sacrifices

”Tu as besoin de savoir une chose fondamentale : la jeunesse, ce n’est pas seulement la recherche de plaisirs passagers et de succès superficiels. Pour que la jeunesse atteigne sa finalité (…), elle doit être un temps de don généreux, d’offrande sincère, de sacrifices qui coûtent mais qui nous rendent féconds.” (108)

La jeunesse, un temps béni

”Dieu est l’auteur de la jeunesse, et il œuvre en chaque jeune. La jeunesse est un temps béni pour le jeune, et une bénédiction pour l’Eglise et pour le monde. Elle est une joie, un chant d’espérance et une béatitude.” (135)

Rôle des jeunes dans la lutte contre les abus

”Grâce à Dieu, les prêtres qui commettent ces horribles crimes ne constituent pas la majorité qui exerce un ministère fidèle et généreux. Je demande aux jeunes de se laisser stimuler par cette majorité. En tous cas, quand vous voyez un prêtre en danger, parce qu’il a perdu la joie de son ministère, parce qu’il cherche des compensations affectives ou qu’il est en train de perdre le cap, ayez le courage de lui rappeler son engagement envers Dieu et avec son peuple, annoncez-lui, vous-mêmes, l’Evangile, et encouragez-le à rester sur le bon chemin.” (100)

Tentations de l’Eglise

”Demandons au Seigneur de délivrer l’Eglise des personnes qui veulent la faire vieillir, la scléroser dans le passé, la figer, l’immobiliser. Demandons-lui également de la délivrer d’une autre tentation: croire qu’elle est jeune parce qu’elle cède à tout ce que le monde lui offre; croire qu’elle se renouvelle parce qu’elle cache son message et qu’elle imite les autres. Non! Elle est jeune quand elle est elle-même.” (35)

”Demandons au Seigneur de délivrer l’Eglise des personnes qui veulent la faire vieillir“

Numérique

”L’immersion dans le monde virtuel a favorisé une sorte de ‘migration numérique’, c’est-à-dire un éloignement de la famille ainsi que des valeurs culturelles et religieuses, qui conduit beaucoup de personnes dans un monde de solitude et d’auto-invention, à tel point qu’elles font l’expérience d’un déracinement même si elles demeurent physiquement au même endroit.” (90)

Pastorale populaire

”En plus de la pastorale habituelle accomplie par les paroisses et les mouvements, selon des programmes déterminés, il est très important de susciter une ‘pastorale populaire des jeunes’, qui ait un autre style, d’autres temps, un autre rythme, une autre méthode. (…) Les leaders populaires, alors, sont ceux qui ont la capacité d’intégrer tout le monde, en incluant dans la marche des jeunes les plus pauvres, les plus faibles, les plus limités et blessés.” (231)

Accompagnement des jeunes leaders

”Il faut spécialement accompagner les jeunes qui se profilent comme leaders, pour qu’ils puissent se former et se qualifier. (…) Certaines jeunes femmes estiment qu’elles ont besoin de plus d’exemples de leadership féminin au sein de l’Eglise (…). Nous croyons également que les séminaristes, les religieux et les religieuses devraient avoir une plus grande capacité pour accompagner les jeunes leaders.” (245)

Appel à la liberté

”Vous n’avez pas de prix: vous devez toujours vous le répéter: je ne suis pas aux enchères, je n’ai pas de prix. Je suis libre, je suis libre! Eprenez-vous de cette liberté, qui est celle que Jésus offre.” (112)

“Eprenez-vous de cette liberté, qui est celle que Jésus offre.”

Lutte contre la résignation

”A l’encontre des rêves qui entraînent des décisions, souvent il y a la menace de la lamentation, de la résignation. (…) Quand tout semble immobile et stagnant, quand les problèmes personnels nous inquiètent, quand les malaises sociaux ne trouvent pas les réponses qu’ils méritent, ce n’est pas bon de partir battu. Le chemin est Jésus; (…) Il change la perspective de la vie.” (141)

Prière

”La prière est un défi et une aventure. Et quelle aventure! Elle permet que nous le connaissions mieux chaque jour, que nous entrions dans sa profondeur et que nous grandissions dans une union plus forte.” (155)

Grandir

”Grandir, c’est conserver et nourrir les choses les plus précieuses que la jeunesse te laisse, mais, en même temps, c’est être ouvert à purifier ce qui n’est pas bon et à recevoir de nouveaux dons de Dieu qui t’appellent à développer ce qui a de la valeur.” (161)

Contempler Jésus jeune

”Vous les jeunes, Jésus ne vous éclaire pas de loin ou du dehors, mais dans votre jeunesse même qu’il partage avec vous. Il est très important de contempler le Jésus jeune que nous montrent les Evangiles, car il a été vraiment l’un de vous.” (31)

“Il est très important de contempler le Jésus jeune que nous montrent les Evangiles“

Engagement

”Je vous demande aussi d’être protagonistes de ce changement. Continuez à vaincre l’apathie, en donnant une réponse chrétienne aux inquiétudes sociales et politiques, présentes dans diverses parties du monde.” (174)

Sainteté

”Je te rappelle que tu ne seras pas saint ni accompli, en copiant les autres. Imiter les saints ne signifie pas copier leur manière d’être et de vivre la sainteté. (…) Arriver à être saint, c’est arriver à être plus pleinement toi-même, à être ce que Dieu a voulu rêver et créer, pas une photocopie.” (161)

Amitié

”Je propose aux jeunes d’aller au-delà des groupes d’amis et de construire l’amitié sociale, chercher le bien commun.” (169)

Femmes

”Une Eglise trop craintive et trop structurée peut être continuellement critique face aux discours sur la défense des droits des femmes, et signaler constamment les risques et les erreurs possibles de ces revendications. Par contre, une Eglise vivante peut réagir en prêtant attention aux revendications légitimes des femmes qui demandent plus de justice et d’égalité. (…) Grâce à ce regard, elle sera capable de faire siennes ces revendications de droits, et elle donnera sa contribution avec conviction pour une plus grande réciprocité entre hommes et femmes, bien qu’elle ne soit pas d’accord avec tout ce que proposent certains groupes féministes.” (42)

Culte de la jeunesse

”Le corps jeune devient le symbole de ce nouveau culte, et donc tout ce qui a rapport avec ce corps est idolâtré, désiré sans limites; et ce qui n’est pas jeune est regardé avec mépris. Mais c’est une arme qui, surtout, finit par dégrader les jeunes eux-mêmes (…). Chers jeunes, n’acceptez pas qu’on utilise votre jeunesse pour favoriser une vie superficielle qui confond beauté et apparence.” (182)

“Chers jeunes, n’acceptez pas qu’on utilise votre jeunesse pour favoriser une vie superficielle qui confond beauté et apparence.”

Dialogue intergénérationnel

”La Parole de Dieu recommande de ne pas perdre le contact avec les personnes âgées afin de pouvoir recourir à leur expérience (188). (…) Cela ne signifie pas que tu doives être d’accord avec tout ce qu’ils disent, ni que tu doives approuver toutes leurs actions. (…) Il s’agit simplement d’être ouvert pour recueillir une sagesse qui se communique de génération en génération.” (190)

Approfondissement du kérygme

”Calmons l’obsession de transmettre une accumulation de contenus doctrinaux, et avant tout essayons de susciter et d’enraciner les grandes expériences qui soutiennent la vie chrétienne. (…) Il est tout aussi important d’être centré sur deux axes principaux : l’un est l’approfondissement du kérygme, l’expérience fondatrice de la rencontre avec Dieu par le Christ mort et ressuscité. L’autre est la croissance de l’amour fraternel, dans la vie communautaire, par le service.” (212-213)

Enseignement

”Certains collèges catholiques semblent être organisés seulement pour leur préservation. La phobie du changement fait qu’ils ne peuvent pas tolérer l’incertitude et qu’ils se replient face aux risques, réels ou imaginaires, que tout changement entraîne. L’école transformée en ‘bunker’ qui protège des erreurs ‘de l’extérieur’, est l’expression caricaturale de cette tendance. (…) L’école catholique reste essentielle comme espace pour l’évangélisation des jeunes.” (222-223)

Mariage et amour

”L’amour entre un homme et une femme, quand il est passionné, te porte à donner ta vie pour toujours. Toujours. Et à la donner avec ton corps et ton âme. (pt 261) (…) Il est vrai que les difficultés dont ils souffrent dans leur famille d’origine amènent beaucoup de jeunes à se demander si former une nouvelle famille vaut la peine, si être fidèles, être généreux vaut la peine. Je veux leur dire que oui, ça vaut la peine de parier sur la famille et qu’en elle, ils trouveront les meilleures stimulations pour grandir et les plus belles joies à partager.” (263)

Célibat

”Pour ceux qui ne sont pas appelés au mariage ou à la vie consacrée, il faut toujours se rappeler que la première vocation, et la plus importante, est la vocation baptismale. Les célibataires, même si ce n’est pas pour eux un choix intentionnel, peuvent devenir un témoignage particulier d’une telle vocation sur leur propre chemin de croissance spirituelle.” (267)

Travail

”Je demande aux jeunes de ne pas espérer vivre sans travailler, en dépendant de l’aide des autres”.(269) (…) Un jeune n’a pas toujours la possibilité de décider à quoi il va consacrer ses efforts, dans quelles tâches il va déployer ses énergies et sa capacité d’innover.(…) Il est vrai que tu ne peux pas vivre sans travailler et que parfois tu dois accepter ce que tu trouves, mais ne renonce jamais à tes rêves.” (272)

”Je demande aux jeunes de ne pas espérer vivre sans travailler, en dépendant de l’aide des autres”

Appel au sacerdoce

“Si nous partons de la conviction que l’Esprit continue à susciter des vocations au sacerdoce et à la vie religieuse, nous pouvons “jeter de nouveau les filets” au nom du Seigneur, en toute confiance. Nous pouvons oser, et nous devons le faire: dire à chaque jeune qu’il s’interroge sur la possibilité de suivre ce chemin.” (274) (…) Et si certains prêtres ne donnent pas un bon témoignage, ce n’est pas pour cela que le Seigneur cessera d’appeler. Au contraire, il double la mise parce qu’il ne cesse pas de prendre soin de son Église bien-aimée.” (275)

Discernement et vocation

”Tu peux te demander qui tu es et passer toute la vie en cherchant qui tu es. Demande-toi plutôt: ‘Pour qui suis-je?’. Tu es pour Dieu, sans aucun doute. Mais il a voulu que tu sois aussi pour les autres, et il a mis en toi beaucoup de qualités, des inclinations, des dons et des charismes qui ne sont pas pour toi, mais pour les autres” (286).  (cath.ch/imedia/cg/bh)


Pour le pape François, l'unité est au cœur de l'ADN de la communauté chrétienne | © Mazur/episkopat.pl

L'Eglise doit sortir jusqu'aux “lointains confins“ de la terre, affirme le pape

“Les nouvelles en provenance du Soudan suscitent douleur et inquiétude”, a ainsi déclaré le pape François. | DR

Le pape François prie pour que cesse la violence au Soudan

Actualités ›