International

Les prêtres de l'arc alpin s'affrontent sur les lattes

Une épreuve de ski de fond et un slalom géant ont rassemblé 65 prêtres de l’arc alpin lors du 55e Challenge Alfred Delavay, du 6 au 9 mars à Auron, dans les Alpes Maritimes. 11 Suisses ont fait le déplacement. Ils ont ramené la Coupe des diocèses, une belle troisième place du combiné et de bons souvenirs de cette compétition, avant tout amicale.

65 prêtres avaient troqué la soutane contre une combinaison de ski et se sont affrontés sur une épreuve de ski de fond et un slalom géant. Les compétiteurs devaient boucler deux tours de 1,1 km en ski de fond et un slalom géant de 120 m de dénivelé avec 32 portes à contourner les attendait. Le Père Frédéric Gaillard, le Père Patrice Gasser et le Père Konrad Rieder ont fièrement représenté la Suisse en remportant la Coupe des diocèses. L’abbé Gasser, prêtre de la paroisse de Collombey, en Valais, se classe troisième du combiné. La petite délégation suisse n’a donc pas démérité lors de ce 55e Challenge Alfred Delavay. Pour compenser les différences d’âge et équilibrer la compétition, des barèmes ont été établis et des handicaps ont été attribués aux coureurs en fonction de leur âge.

Une occasion de partage

«Ces compétitions sont, pour les prêtres et les diacres de l’arc alpin, un joli prétexte pour passer du temps ensemble, partager sur nos expériences et découvrir ce qui se passe chez nos confrères en Italie et en France», relève le Père Gasser. De fait, les 65 prêtres ont passé trois jours ensemble entre les compétitions et les temps libres à la découverte de la région. Ces trois jours ont permis aux religieux de se retrouver dans une ambiance conviviale. «Nous discutons de la pastorale et des réalités que nous vivons chacun dans nos régions», explique le Père Gasser qui tient à souligner le très bon accueil qui a été réservé aux prêtres compétiteurs. Apéros, repas et chants ont permis d’animer de belles soirées. La prière n’a pas été oubliée pour autant. Chaque soir, les sportifs se retrouvaient à 18h pour une célébration.

Fréquentation en baisse

La fréquentation est en baisse et la moyenne d’âge a légèrement augmenté: «il y a cinq ans, nous étions une bonne centaine», estime le Père Gasser. Les Suisses ont eu une pensée pour Mgr Joseph Roduit et le Père Bernard Dubuis, tous deux décédés l’année dernière. L’absence, cette année, de ces deux fans qui ne manquaient jamais cette rencontre sportive et confraternelle, s’est fait tristement sentir.

En se séparant, les prêtres se sont donnés rendez-vous en 2017 à la station des Gets, en Haute Savoie, où se déroulera la 56e édition du Challenge Alfred Delavay.


Le Père Alfred Delavay

C’est justement aux Gets qu’est né, en 1922 dans une famille de montagnards, Alfred Delavay. Ordonné prêtre en 1947, le Père Delavay a eu l’idée d’organiser, en 1962, une compétition amicale pour les nombreux prêtres du diocèse qui font du ski. 20 prêtres avaient participé à la première rencontre alors appelée «Jeux Olympiques du Clergé». L’esprit de convivialité et de camaraderie insufflé par Alfred a perduré jusqu’à aujourd’hui et ce, malgré la mort accidentelle de son initiateur en 1965. L’épreuve se déroule chaque année dans une station différente. (cath.ch-apic/bh)

Auron (France) le 7 mars 2016. 55e Challenge Alfred Delavay. Le Père Pierre Rebetez en plein élan lors de l'épreuve de ski de fond.
11 mars 2016 | 12:05
par Bernard Hallet
Partagez!