Les religions à l'école
(Photo d'illustration:Pixabay.com)
Suisse
Les religions à l'école (Photo d'illustration:Pixabay.com)

Les religions font leur retour dans les écoles du canton de Vaud

13.06.2018 par Maurice Page

Les élèves du canton de Vaud suivront dès la rentrée 2018 des cours d’éthique et de culture religieuse. L’objectif est de favoriser le vivre-ensemble et de prévenir la radicalisation, a expliqué le 12 juin 2018 la ministre de la Formation et de la Jeunesse, Cesla Amarelle.

Dès la rentrée des classes d’août 2018, les jeunes Vaudois bénéficieront de cours traitant des principales traditions religieuses et de leurs composantes éthiques. Le but de cet enseignement est d’éveiller les élèves au vivre-ensemble dans une société multiculturelle, de garantir une cohésion sociale et de prévenir les replis identitaires. Il sera dispensé aux élèves à raison de quinze périodes par an pour les classes primaires dans le cadre de la “connaissance de l’environnement” et de huit périodes dans les classes secondaires dans les cours d’histoire.

Ni catéchisme ni histoire biblique

“La religion revient à l’école sous un angle totalement nouveau, qui apportera à nos élèves des clés de compréhension des événements d’actualité”, explique Cesla Amarelle. L’enseignement éthique et cultures religieuses respectera la neutralité confessionnelle de l’Etat, inscrite dans la Constitution. Il sensibilisera aux valeurs et aux enjeux éthiques, tout en soulignant l’égalité devant la loi, le refus des discriminations, l’autonomie personnelle ainsi que la liberté de conscience et de croyance, conditions de la paix religieuse et civile.

Dans les dernières années de l’école obligatoire, un accent spécifique sera mis sur la prévention des extrémismes et des replis identitaires. Des modules de formation des enseignants seront proposés par la Haute école pédagogique dès cet automne. (cath.ch/com/mp)


Pour Thierry Collaud, le changement de doctrine sur la peine de mort manifeste le dynamisme de l'éthique chrétienne | © Pierre Pistoletti

Peine de mort: la doctrine morale de l’Eglise n'est pas figée

"Notre époque fait de l'autonomie une cinquième vertu cardinale" | © Pixabay

Ne faisons pas de l’autonomie le nouveau veau d’or des temps modernes!

Actualités ›