Dons: les Suisses ont continuer à être généraux en 2020
Suisse

Les Suisses généreux malgré le coronavirus

Malgré ou cause de la pandémie de coronavirus, la générosité des Suisses a été grande en 2020. en ce qui concerne les dons. 8 ménages sur 10 ont manifesté leur solidarité avec les plus démunis. Le montant annuel moyen des dons est passé de 300 à 350 francs. Le volume total a dépassé pour la première fois la barre des 2 milliards de francs.

La pandémie de coronavirus a suscité une grande solidarité parmi les donateurs constate le rapport sur les dons 2021 de Swissfundraising et de la Fondation Zewo. Si la pandémie  a marqué de son empreinte toute la société, elle a modifié le comportement des donateurs et favorisé la transformation numérique des ONG .

Le coronavirus, catalyseur de l’entrée dans l’ère du don numérique 


Pendant la pandémie, les donateurs sont devenus plus numériques. Les oeuvres d’entraide ont reçu nettement plus de dons via des canaux de paiement numériques comme Twint. Les ONG ont accordé la plus grande importance à leur propre site Web et ont fait des progrès dans la numérisation. Elles ont compléter par exemple les instruments de communication et de marketing classiques et intègrent de plus en plus leurs univers connectés et non connectés. C’est ce qui ressort des analyses des médias «Don et aide» publiées dans le rapport sur les dons et réalisées par le Centre de recherche Public et société de l’Université de Zurich (fög). 

2 milliards de francs en 2020


Le rapport sur les dons publié par Swissfundraising et la Fondation Zewo résume les principales analyses pour les ONG d’utilité publique qui collectent des dons.

Les dons reçus par les oeuvres de bienfaisance suisses en 2020 dépassent pour la première fois le seuil des 2 milliards de francs. Les ONG ont donc reçu 7% de dons en plus par rapport à avant la pandémie. Sur ce volume, 1,33 milliard a été versé à des oeuvres portant le label de qualité de la Zewo. 

Cette croissance est principalement due à une forte augmentation des dons privés, qui constituent la plus grande partie des dons. Ils ont augmenté de 10%, au cours de l’année du coronavirus. Les ONG sont parvenues à mobiliser leur base notamment grâce aux cotisations de membres et aux petits dons, tandis que les dons importants ont diminué.

Malgré une conjoncture économique difficile, les entreprises ont elles aussi soutenu plus que d’habitude le travail des ONG. Les oeuvres Zewo ont en outre reçu environ 222 millions de francs provenant d’héritages en 2020.

L’aide privée toujours perçue positivement 


La quatrième analyse des médias du fög permet pour la première fois une comparaison à long terme. Celle-ci montre que les questions de santé et de droits humains ont gagné en importance. Les thèmes sociaux considérés comme controversés suscitent toujours le plus grand écho médiatique. Ils perdent toutefois en importance. Le public continue d’avoir une perception positive des ONG. En effet, les médias parlent de l’aide privée dans des termes plus approbateurs que de l’aide publique.

La Fondation Zewo s’engage pour la promotion de la transparence et de la loyauté en matière de dons et contrôle que les organisations d’utilité publique gèrent les dons qui leur sont confiés de manière rigoureuse. Elle accorde le label de qualité Zewo. Swissfundraising est l’organisation professionnelle des collecteurs de fonds ede Suisse. (cath.ch/com/mp)

Dons: les Suisses ont continuer à être généraux en 2020
11 janvier 2022 | 16:03
par Maurice Page
dons (14), ONG (26), Zewo (2)
Partagez!