Vatican

Une lettre du pape relance la polémique sur la nomination d'un évêque chilien

A quatre jours de l’arrivée du pape François au Chili, une lettre écrite en 2015 par le pontife aux évêques chiliens a été rendue publique le 11 janvier 2018 par l’agence américaine Associated Press. Elle relance la polémique sur la nomination de l’évêque chilien Mgr Juan Barros Madrid.

Ce prélat de 61 ans, nommé début 2015 évêque d’Orsono au Chili, avait vu sa nomination contestée au niveau local. Il était accusé de n’avoir pas dénoncé, alors séminariste, un prêtre reconnu coupable en 2011 d’abus sexuels sur mineurs.

Dans cette missive du 31 janvier 2015, adressée par le pape à la Conférence des évêques chiliens, le pontife demandait à Mgr Barros de renoncer et de prendre un congé sabbatique d’un an, avant d’exercer une autre charge épiscopale. Mais une imprudence du nonce apostolique, chargé de se faire l’intermédiaire avec l’évêque, avait «compliqué et bloqué» la procédure, poursuit le pape dans cette lettre.

Par la suite, après enquête, la Congrégation des évêques avait rejeté les accusations contre l’évêque, et confirmé sa nomination. (cath.ch/imedia/ap/gr)

Mgr Juan Barros Madrid a été nommé évêque d'Orsono en 2015, malgré les contestations locales. © iglesia.cl
12 janvier 2018 | 16:47
par Grégory Roth
Partagez!