Vatican

L’Europe peut être réévangélisée par les autres continents

    

En voie de déchristianisation, l’Europe peut bénéficier du témoignage des «jeunes Eglises», a considéré le pape François le 10 octobre 2019 devant des capucins italiens. L’Osservatore Romano publie un compte rendu de cette rencontre dans son édition du 10-11 octobre.

Vivant en communauté, a considéré le pontife, les capucins doivent veiller à ne pas devenir des «collectionneurs d’injustices», mais plutôt à vivre toujours la conversion sous le signe de l’humilité. Sinon, a prévenu le pape, ils risquent de tomber dans «l’acidité religieuse» qui mène à la perte du bonheur. L’évêque de Rome a également mis en garde contre le «cléricalisme, fils de la mondanité».

Attiser les braises de la foi

Face au manque de vocations, a poursuivi le successeur de Pierre, les capucins doivent vivre en «témoins» en s’appuyant en particulier sur la tendresse et la pauvreté. Ces «processus de témoignage», a-t-il assuré, pourront attirer des jeunes «admiratifs» de leur joie et de leur simplicité. Concernant le ‘Vieux continent’, il a estimé que les «jeunes Eglises» pouvaient l’aider à attiser les braises de la foi qui demeurent.

Cette rencontre avec 73 frères mineurs capucins de la région italienne s’est tenue dans l’auletta de la salle Paul VI au Vatican. (cath.ch/imedia/xln/rz)

Pour le pape François, les «Eglises jeunes» peuvent aider l'Europe | © Antoine Mekary I.Media
11 octobre 2019 | 11:30
par I.MEDIA
Partagez!