Suisse

L’évêque de Sion invite les «couples blessés» et en situation «irrégulière»

L’évêque de Sion invite à une rencontre les «couples blessés» et en situation «irrégulière» aux yeux de l’Eglise. Il veut rencontrer les couples chrétiens qui ne vivent pas selon l’idéal du mariage chrétien.

Mgr Jean-Lovey répond ainsi à un vœu du pape François dans son exhortation apostolique «Amoris Laetitia», où il incite les évêques à prendre une initiative d’ouverture à l’adresse des couples en situation dite «irrégulière».

Synode sur la famille

L’évêque de Sion fait ce pas en conviant, le 1er septembre prochain, les couples concernés à une rencontre.  Pour expliquer sa démarche, Mgr Lovey fait référence aux travaux du Synode sur la famille, auquel il participe.

«Durant les travaux du Synode, nous avons systématiquement utilisé un qualificatif que le pape François n’a pas repris dans son exhortation. Il s’agissait de désigner toutes sortes de situations, vécues par un certain nombre de couples, et qui ne correspondent pas à l’idéal du mariage chrétien proposé par l’Evangile. Là où nous parlions d’une situation ‘complexe’, le pape a choisi le terme de situation dite ‘irrégulière’. C’est à eux qu’est destinée cette rencontre», écrit Mgr Jean-Marie Lovey dans un communiqué publié le 13 août 2018.

Des couples «se sentent en marge de l’Eglise ou exclus»

Sont donc concernés et invités à y prendre part les chrétiens appelés à faire un pas de plus vers une forme plus achevée et «régulière» de leur couple. Ceux qui vivent en couple sans être mariés; ceux qui sont mariés civilement, mais non religieusement; ceux qui étaient mariés et sont divorcés; ceux qui, divorcés, se sont remariés.

«Il y a des chrétiens qui vivent ces diverses situations et qui souhaitent, dans la fidélité à leur baptême, nourrir leur vie chrétienne et se sentent en marge de l’Eglise ou exclus», constate Mgr Lovey.

En Valais, près d’un bébé sur quatre naît hors mariage

Cette invitation se veut une rencontre. «Que personne ne se sente seul à porter une situation de vie parfois lourde; il y aura donc de la place pour les échanges, les partages. Les pasteurs sont invités à accompagner toutes leurs brebis. Il est donc important de toujours mieux comprendre ce que vivent les gens», ajoute l’évêque de Sion. Ceux qui souhaitent répondre à l’invitation de Mgr Lovey peuvent s’inscrire d’ici au 27 août auprès du Service diocésain de la pastorale de la famille ou auprès de la Chancellerie du diocèse de Sion.

Rappelons que selon les derniers chiffres publiés par l’Office fédéral de la statistique, en Valais, près d’un bébé sur quatre (23,8%) naît hors mariage, un chiffre multiplié par trois depuis l’an 2000. Ce canton de tradition catholique rejoint ainsi la moyenne nationale, qui est de 24,3%. (cath.ch/com/be)

Rome Mgr Lovey au point presse du 24 octobre 2015 lors du synode sur la famille. | © B. Hallet
13 août 2018 | 13:59
par Jacques Berset
Partagez!