Suisse

LGF: Les messes pas impactées par les nouvelles mesures anti-covid

Les nouvelles mesures restrictives prises par les cantons de Neuchâtel, Fribourg, Vaud et Genève pour faire face à la pandémie de coronavirus n’impactent pas les célébrations religieuses qui pourront continuer se dérouler selon la pratique actuelle. C’est ce qu’a indiqué dans la soirée du 23 octobre 2020, le diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg. (LGF)

Suite aux décisions politiques cantonales annoncées le 23 octobre, le diocèse de LGF a remis à jour sa foire aux questions (FAQ). Elle met l’accent tant sur des principes généraux que sur les particularités cantonales, concernant les célébrations et autres types de rencontres dans le cadre de la vie de l’Eglise dans chacun des quatre cantons diocésains. En voici le détail:

 Pour Neuchâtel : Les consignes restent inchangées pour toute célébration religieuse (qui comprend notamment les baptêmes, mariages, funérailles et messes publiques). La pratique du chant est interdite, tant par les chorales que par l’assemblée. Les réunions de bureau, rencontres pastorales, conseils, etc. ne peuvent pas dépasser 10 personnes.

Pour Fribourg: Les célébrations religieuses ne sont pas touchées par la restriction de 10 personnes. La pratique du chant est possible, mais avec l’obligation du masque (même pour les répétitions de chorales). Les consignes pour les réunions de bureau, rencontres pastorales, conseils, etc. restent également inchangés.

Pour Vaud: Les consignes concernant les messes restent inchangées. Elles peuvent avoir lieu, en respectant le port du masque obligatoire, le maintien des distances et le traçage des participants.

Pour Genève: Les messes publiques ne sont pas touchées par la restriction qui limite les manifestations privées à 5 personnes maximum. Pour les manifestations publiques, la limite en vigueur est de 1’000 personnes avec plan de protection. Les chorales amateurs sont interdites. Pour les baptêmes, les mariages et les funérailles, ainsi que pour les rencontres pastorales, des précisions suivront.

Le diocèse fait également remarquer que, là où un traçage est demandé, il convient de le faire par secteur de 100 personnes; dès lors, afin d’éviter que les personnes se mélangent, la distribution de la communion devrait aussi être réalisée par secteur, avec différents ministres de l’Eucharistie.

La Cellule diocésaine Covid-19 note enfin que des changements peuvent avoir lieu en en tout temps et qu’on peut se référer à la foire aux questions qui sera régulièrement tenue jour. (cath.ch/com/mp)

La messe de reprise à la basilique Notre-Dame de Lausanne, le 31 mai 2020: une Pentecôte particulière © Bernard Litzler
23 octobre 2020 | 20:08
par Maurice Page
Coronavirus (467), Covid-19 (154), Diocèse de LGF (38), Messe (186)
Partagez!