International

Libye: découverte du lieu du martyre des chrétiens coptes égorgés par l'EI en 2015

Le procureur général libyen, Al Sadiq al Sour, a indiqué le 28 septembre 2017 avoir identifié le lieu où se trouvent les dépouilles mortelles des 21 chrétiens coptes égorgés par des djihadistes du prétendu Etat islamique en 2015.

Selon le procureur libyen, les opérations d’excavation dans la zone où se trouverait la fosse commune ont déjà débuté. La possible découverte des corps des victimes est liée à l’arrestation d’un homme accusé d’avoir pris part au massacre, rapporte l’agence missionnaire vaticane Fides.

Le lieu de la décapitation collective, revendiquée par les djihadistes au travers de la diffusion d’une vidéo macabre sur internet, serait une plage adjacente à un hôtel de la ville de Syrte. L’opérateur qui a filmé la scène aurait également été identifié.

Vive émotion en Egypte

La nouvelle de la possible découverte des dépouilles des 21 coptes a immédiatement suscité une vive émotion en Egypte, en particulier dans la région de Minya, d’où provenait une grande partie des victimes. Les familles ont immédiatement contacté le ministère des Affaires étrangères égyptien afin de se voir confirmer la nouvelle. Elles demandent que les dépouilles des disparus, déjà célébrés comme martyrs, reviennent rapidement en Egypte afin d’y être enterrés près des églises et chapelles dédiées à leur mémoire.

Les 21 coptes égyptiens avaient été enlevés en Libye au début janvier 2015. La vidéo de leur décapitation fut mise en ligne sur des sites djihadistes le 15 février. A peine une semaine après leur massacre, le patriarche copte orthodoxe, Tawadros II, les avait inscrits au livre des martyrs de l’Eglise copte orthodoxe. (cath.ch/fides/mp)

Icône représentant les 21 coptes martyrisés en Libye par les terroristes de Daech, 'l'Etat islamiquie' le 15 février 2015
30 septembre 2017 | 10:31
par Maurice Page
Coptes (56), Etat islamique (128), Libye (51), Martyrs (79)
Partagez!