L'Institut pontifical Jean-Paul II doit «s'élargir» à l'international

Il faut «explorer» des pistes de collaborations avec d’autres réseaux pour réaliser des «projets communs» avec les universités et les diocèses du monde entier, a déclaré Mgr Vincenzo Paglia, grand chancelier de l’Institut théologique pontifical Jean Paul II, le 5 novembre 2018. Le prélat s’exprimait lors de l»«ouverture officielle de l»«année académique, à l’Auditorium de l’Institut à Rome.

Dans un amphithéâtre bondé, l»«année académique de l»«institut spécialisé sur le mariage et la famille a solennellement été ouverte par son grand chancelier et son président, Mgr Pierangelo Sequeri. Membre de la 15e assemblée ordinaire du Synode des évêques sur «»les jeunes, la foi et le discernement vocationnel»«, en octobre dernier, Mgr Paglia a témoigné de l»«intérêt montré par les Pères synodaux et la confiance de l»«actuel pontife à l»«égard de l»«Institut fondé par le pape Jean Paul II.

Accent sur l’anthropologie culturelle

Selon lui, «»de nombreux évêques»« ont demandé pendant le synode «»d’explorer des moyens de collaborer ou d’imaginer des accords pour réaliser des projets communs»«. Il faut maintenant consolider le réseau de collaboration avec d»«autres instituts et diocèses intéressés par ces mêmes questions, a affirmé le grand chancelier. Il s»«agit donc «»d’élargir notre réflexion»« sur les grands thèmes du mariage, de la famille et du «pacte originel entre l’homme et la femme», par un dialogue dans tous les domaines.

De son côté, Mgr Sequeri a souligné le dynamisme de l»«Institut, visible notamment avec la création de la chaire «»Gaudium et Spes»«, à l»«origine de plusieurs initiatives de débats et d’études. En outre, le président a annoncé l»«expansion de cette chaire avec l»«ouverture d»«un espace de recherche international dans le domaine de l»«anthropologie culturelle.

466 étudiants

Fondé en 1981, l’Institut théologique pontifical Jean Paul II pour les sciences de la famille et du mariage a pour vocation d’offrir à l’Eglise une contribution à la réflexion philosophique, théologique et pastorale sur la vérité de la personne, du mariage et de la famille. L’institution accueille cette année 466 étudiants issus de 55 pays. (cath.ch/imedia/pad/rz)

5 novembre 2018 | 16:32
par Raphaël Zbinden
Famille (107), Mariage (95)
Partagez!